La forme

Pages: 5 (1223 mots) Publié le: 12 mai 2013
I LA FORME PEUT PARFOIS FAIRE OBSTACLE À L’EXPRESSION PERSONNELLE, LA FREINER OU LA RÉFRÉNER

La liberté symbolise la liberté de l’âme par définition. En ce sens, chaque poète réinvente la poésie, et la tradition et les formes fixes homologuées par le passé de l’histoire littéraire peuvent alors se dresser comme de véritables remparts face à cette même liberté.

1) La forme peut parfoisempêcher l’évolution nécessaire de quelque chose. En effet, après avoir connu une période de magnificence forgée par le génie des poètes de la Pléiade, le sonnet finit par s’épuiser au début du XVIIIe siècle et par sombrer dans l’oubli. Molière, à la fin du XVIIe siècle, dans sa pièce Le Misanthrope ironise déjà sur le ridicule de nombre de poètes sans inspiration, comme Oronte, qui s’essaie à écriredes sonnets. (scène 2, acte). I) On retrouve ici les critiques de Molière contre une certaine poésie brillante mais qui manque, selon lui, d’un véritable naturel.
2) Avec certains poètes, on a parfois l’impression qu’ils sacrifient l’expression personnelle, c’est-à-dire l’authenticité même du lyrisme, pour les impératifs formels. C’est le cas de Pierre de Ronsard qui est décrié comme l’un despoètes français les plus importants du XVIème siècle. En effet, dans son recueil de poème « Sonnets pour Hélène » paru en 1578, on peut parfois s’interroger sur sa sincérité. Il est vrai que les sonnets dédiés à Hélène sont parfois plus des hommages rendus aux poètes de l’Antiquité et à la belle enlevée par Pâris, qu’à la jeune fille qu’il convoite.
3) La forme peut se révéler être un obstacledirect face aux sentiments et ainsi trahir la notion d’ « expression libre » qui en est le fondement. On peut l’observer dans la dernière strophe du poème « Un sonnet avec la manière de s’en servir » de Tristan Corbière Je pose 4 et 4 = 8 ! Alors je procède,
En posant 3 et 3 ! - Tenons Pégase raide :
" O lyre ! O délire ! O... " - Sonnet - Attention ! Tout devient mathématique ou systématique etl’expression personnelle, derrière les « ô », y tient une place peu confortable voir même inexistante. Cependant, Corbière installe peu à peu son jeu poétique dans le but de réaliser la satire du formalisme et il n’est pas le seul. C’ est pourquoi un poète tel que Baudelaire en est arrivé à prôner l’éclatement de la poésie versifiée au profit d’une « prose poétique, musicale sans rythme et sans rime,assez souple et assez heurtée pour s'adapter aux mouvements lyriques de l'âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience » (extrait de « lettre à Arsène Houssaye », Le Spleen de Paris)

Tr : Toutefois, c’est fréquemment dans la contrainte que s’affranchit le génie et qu’éclate l’expression personnelle de l’auteur, celle du « moi ».


II LA FORME EST AVANT TOUT UNERESSOURCE POÉTIQUE POUR LES POÈTES DIGNES DE CE NOM

1) Les contraintes formelles stimulent pourtant la créativité des poètes, qui cherchent à montrer bien souvent leur virtuosité à travers les lignes. Comme on le voit, le premier quatrain de Du Bellay dans son poème « Ces cheveux d’or » constitue un véritable art poétique avec (4 premières lignes) tout en respectant scrupuleusement les lois de laversification qu’il met alors à profit pour nous faire profiter de toute la quintessence de sa verve. Malgré les difficultés imposées par cette forme brève, Du Bellay s’offre tout de même la possibilité de traiter tous les sujets en adoptant un ton familier ou élevé selon ses désirs. Pareillement pour « La chevelure » de Baudelaire qui tire sa force au cœur de la musicalité et de la mise en reliefesquissée par le rythme des vers et sa réelle présence au sein de son poème. La métrique, les strophes et les rimes sont respectées et cela ne l’empêche pas, bien au contraire, d’exprimer tout l’intérêt qu’il porte à la création artistique à travers la « chevelure » d’une demoiselle.

2) La forme particulière d’un poème peut donc être un moyen d’accentuer l’expressivité et peut réellement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La forme
  • Forme
  • La forme
  • Prendre forme mettre en forme
  • Style ou forme ?
  • lettre et forme
  • Fond et forme
  • De la forme au lieu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !