La France et l'immigration

Pages: 20 (4763 mots) Publié le: 12 janvier 2014
 

1
 

La France, un vieux pays d'immigration
Les grandes migrations - 07/01/2010 par Gérard Noiriel dans collections n°46 à la page 72 |
Gratuit
Depuis la fin du XIXe siècle jusqu'aux années 1970, la France a eu massivement recours à la
main-d'oeuvre immigrée. Le thème du « problème de l'immigration » a fait irruption dans le
débat public dans les années 1880. En des termes quel'on retrouve encore cent trente ans plus
tard.
L'HISTOIRE : La France est un très ancien pays d'immigration. Est-il possible de
mesurer l'apport démographique des étrangers au peuplement de la France
d'aujourd'hui ?
Gérard Noiriel : A l'échelle du millénaire, nous sommes presque tous issus de «
l'immigration* » ; évidemment cela peut être dit de n'importe quel peuple. Mais cela n'a pastoujours le même sens. En réalité, je ne pense pas que l'on puisse parler d'immigration avant
la construction définitive de l'État-nation qui trace une distinction claire entre les nationaux et
les étrangers*. L'immigration au sens où nous l'entendons aujourd'hui implique toujours deux
choses : un déplacement dans l'espace et le franchissement d'une frontière. Ce n'est pas un
hasard si le mots'est imposé dans le vocabulaire français dans les années 1880, à l'époque où
le droit de la nationalité se mettait en place. Comment estimer le nombre de Français « issus
de l'immigration » ? Contrairement aux États-Unis où dans le recensement chacun se classe
dans une communauté, la IIIe République a interdit la recension de la religion ou de l'origine
ethnique. On peut néanmoins estimer pardivers recoupements comme l'a fait Michèle
Tribalat qu'entre le tiers et le quart des personnes qui vivent aujourd'hui en France sont issues
de l'immigration si on remonte aux arrière-grands-parents. Cela fait de notre pays l'un des plus
importants au monde pour le nombre d'étrangers dans la population - en 1931, la France se
plaçait devant les États-Unis près de 7 % d'étrangers. Dans les années1880, déjà, Paul LeroyBeaulieu, un célèbre économiste libéral, écrivait que la France était comme l'Argentine : un
pays qui ne pourrait pas se développer sans une immigration massive. Le million d'étrangers
est atteint en 1881 ; ils sont 2,7 millions en 1931, et entre 3,5 et 4 millions aujourd'hui. Les
Belges sont les plus nombreux jusqu'en 1901, puis les Italiens resteront en tête jusqu'en1968,
date à laquelle les Espagnols les devancent. On peut donner ces estimations, mais sans oublier
que faire des statistiques, c'est travailler sur les personnes enregistrées. Or il y a toujours eu
des « sans papiers* », des « clandestins ». Même si l'État fige les catégories, il y a des
mouvements de va-et-vient, des fluctuations, des retours. Bien que nous manquions de
données précises surle sujet, on peut penser que plus de la moitié des étrangers qui ont
séjourné en France depuis cent ans sont repartis dans leur pays d'origine ou ont émigré
ailleurs. Pour simplifier cependant, on peut dire que la France a connu trois grands cycles
d'immigration. A chaque fois un fort afflux correspondant à un moment de développement
industriel Second Empire, années 1920, années 1960-1975 estsuivi d'une phase de
stabilisation ou de recul, au moment des crises économiques années 1880, 1930, 1980.

L'H. : Pourquoi une si forte immigration depuis le XIXe siècle alors que la plupart des
pays d'Europe sont encore à cette époque des terres d'émigration ?
G. N. : Il y a des raisons très anciennes. La France a manqué de main-d'oeuvre pour
l'industrie. L'exode rural y est beaucoup plustardif et moins massif qu'en Grande-Bretagne.
La Révolution française a favorisé le maintien d'une très forte petite paysannerie propriétaire.
Au début de la IIIe République encore, les paysans représentent plus de la moitié des actifs.


 

2
 

Et, en 1950, il y avait en proportion plus de paysans dans la population active en France qu'en
Angleterre en 1840. Ajoutez à cela une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'immigration en france
  • L'immigration en France
  • L’immigration en france
  • L'immigration en france
  • L'immigration en france
  • l'Immigration en France.
  • L'immigration en France
  • L'immigration en france

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !