La garde partagée est-elle une bonne chose pour les enfants ? pourquoi ?

Pages: 6 (1374 mots) Publié le: 27 juillet 2011
La garde exclusive de la mère avec droit de visite du père a longtemps été le modèle privilégié en matière de garde d’enfant. Cependant, la garde partagée s’insère mieux dans les nouvelles habitudes des parents et c’est sans doute la raison pour laquelle la garde partagée est en hausse de popularité. Même si c’est un modèle relativement nouveau, survenu grâce à une tendance vers une sociétépostmoderne les grandes lignes semblent bien établies. Les individus qui formaient un couple se séparent et désirent un partage équitable. Dans le présent texte, les avantages et inconvénients seront présentés sur le sujet de la garde partagée, afin de découvrir si la garde partagée est une bonne chose pour les enfants.

Premièrement, il faut établir, ce qu’est la garde partagée , le gouvernementfédéral définit la garde partagée comme suit : « On considère qu’une garde est partagée, aux fins des règles de fixation des pensions alimentaires pour enfants, si chacun des parents assume 40 % du temps de garde à l'égard de tous les enfants.». Maintenant que le concept de garde partagée est bien établi, il faut trouver les avantages et les inconvénients de la garde partagée.

Plusieursavantages accompagnent la garde partagée, mais le processus d’octroi de la garde légale des enfants est clairement un inconvénient. Les enfants sont au centre de la bataille quand un des parents demande plutôt la garde complète des enfants et ceci met un poids, du point de vue psychologique, très lourd à porter pour les enfants plus âgés. Les frais de justice de la bataille épuisent rapidement lesressources financières de plusieurs parents et par conséquent l’argent disponible pour les enfants est réduit considérablement. Le document de référence sur les ententes de garde partagée mentionne la chose suivante: « Au Canada, en cas de séparation ou de divorce, c’est l’intérêt de l’enfant qui guide avant tout les juges quand vient le temps de décider de la garde des enfants. Lorsqu’elles leur sontsoumises, les tribunaux examinent les ententes parentales pour s’assurer qu’elles sont aussi dans l’intérêt de l’enfant. De plus, la politique fédérale sur le droit de la famille porte aussi principalement sur les répercussions qu’auront la séparation et le divorce sur le bien-être des enfants. » . Dans le cas où la décision est forcée sur un des parents, l’ajustement sera plus difficile et lesenfants pourraient ressentir le stress des parents et en garder de très mauvais souvenirs. Cette situation peut être atténuée si le partage est équitable.

Dans une situation de couple, le partage des tâches n’est pas toujours équitable en ce qui concerne les enfants. Dans le cas de la garde partagée, le temps et l’énergie passés pour les enfants sont plus équitables. Par contre, dans le cas d’unjeune bébé cela peut être difficile, surtout, dans le cas ou la mère désirait poursuivre l’allaitement du bébé, elle se voit dans l’impossibilité de le faire et se retrouve devant un échec .Ceci peut également affecter l’enfant sur un niveau psychologique si le sevrage n’est pas graduel, « Le sevrage de l’allaitement est une phase naturelle et inévitable du développement de l’enfant. C’est unprocessus complexe qui exige des rajustements nutritionnels, immunologiques, biochimiques et psychologiques » . L’enfant allaité est perdant dans une situation de garde partagée. À l'inverse, les enfants plus âgés sont avantagés, car la mère retrouve une liberté une semaine sur deux lui donnant le temps de se ressourcer et être plus reposée la semaine où elle a la garde. La paternité est nettementun avantage pour les enfants en garde partagée, les pères sont plus présents dans la vie de leurs enfants. Le père en situation de garde partagé doit être disponible pour aller porter et chercher les enfants à la garderie ou l’école, diminuant ainsi le temps passé au travail la semaine où il à les enfants, mais ceci demande une bonne compréhension de la part de son employeur. Il doit aussi être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La garde de la chose
  • La garde de la chose
  • La garde de la chose
  • La garde de la chose
  • Garde enfant
  • Le transfert de garde d'une chose
  • Dissertation sur la garde de la chose
  • Les colonies francaises, une bonne chose?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !