La gloire de mon père

Pages: 6 (1310 mots) Publié le: 25 septembre 2010
Fiche de lecture : La gloire de mon père, Marcel Pagnol

Personnages principaux :

Marcel : L’auteur Marcel Pagnol, encore enfant dans le récit.

Paul : Le petit frère de Marcel.Marcel Pagnol parle ensuite de son petit frère, Paul, qui ressemblait beaucoup à ce fameux grand-père mort à Rio de Janeiro, il avait comme lui les cheveux blonds et les yeux bleus. Ce petit Paul était trèsgourmant, sa mère lui faisant expulser à plusieurs reprises noyaux de pêches, olives noires ou lanière de lard.

Joseph : Le père de Marcel qui est instituteur et un grand érudit, élevé par l’école républicaine, il demeure complètement anticlérical.

Augustine : La mère de Marcel, couturière et très sensible.Ce dernier est riche, mais trop « vieux » pour Augustine, sa sœur.

Rose : Sœurd’Augustine et femme de Jules.

Jules (Oncle Jules) : Mari de Rose et oncle de Marcel, 37 ans, fonctionnaire à la Préfecture de Marseille et grand chasseur qui roule les « r ».

Résumé :

Dans cette autobiographie, Marcel Pagnol nous raconte son enfance, sa naissance à Aubagne et nous parle de sa famille.
Son père, Joseph Pagnol, est instituteur à Aubagne, une bourgade traversée par la route quiva de Marseille à Toulon. C'est dans cette ville que Joseph rencontre Augustine, une jeune couturière. Ils se marient et de leur union naissent Marcel et Paul.
Enfant précoce, Marcel apprend à lire seul avant cinq ans mais sa mère Augustine s'en inquiète et le prive de lecture jusqu'à l'âge de sept ans.
Quelques années plus tard, Joseph est nommé à Marseille et le jeune Marcel à alors sixans. Tous les jeudis et dimanches, il est confié à sa tante Rose, la soeur aînée de sa mère, qui l'emmène jouer au Parc Borély. C'est dans ces moments de détentes que Rose rencontre Thomas, (Jules), qui se faisait passer auprès de Marcel pour le propriétaire du Parc. Malgré leur dix ans de différences, Rose épouse le propriétaire du « Parc Borély ». Jules est un homme très pieux et ne manque jamaisun jour de messe, contrairement à son beau-frère Joseph, qui est athée et un anticlérical. Malgré leurs différences les deux hommes vont apprendre à se connaître.
Marcel a huit ans quand naît sa petite soeur, Germaine. A cette même époque Rose donne naissance à un petit garçon nommé, Pierre.
C'est également dans la huit années de Marcel qu'au mois d'Avril, Joseph annonce à sa famille qu’ils vontpasser leurs vacances dans une villa au bord d’un désert de garrigue. Cette maison, qui se situe dans un petit village pas loin d'Aubagne, à La Treille, a été louée par Joseph et Jules.
La maison s’appelait la « Bastide Neuve ». Elle n’était pas si récente mais elle avait l'avantage de posséder un robinet relié à une immense citerne. Dès le début des vacances les deux familles s'installent doncdans leur résidence secondaire. Ne voulant pas perdre une minute, Marcel se lève chaque jours aux aurores et en compagnie de Paul, ils explorent la garrigue à la découverte de sa flore et de sa faune, inventant des jeux cruels et passionnants avec les insectes. Ces vacances sont une révélation pour le jeune Marcel qui tombe amoureux des collines, de sa végétation sauvage, de ses massifs de roche :Garlaban, Tête Rouge, le Taoumé...
Leurs «études» sur les insectes finissent par les lasser, et ils découvrent un passe temps beaucoup plus amusant en jouant aux cowboys et aux indiens.
Vers le 15 Août, les deux enfants apprennent que l'oncle Jules et leur père se prépare à la chasse. A compter de ce jour, dans la maison, tout le monde ne parle que de chasse et de gibier. L'oncle Jules quis'est informé auprès des gens du village, raconte qu’il y a plusieurs type de gibier dans les collines: grives, perdrix rouges, sangliers mais aussi la plus belle et plus charnue des perdrix, une perdrix royale appelée « la bartavelle », celle-ci est rare, craintive et très difficile à chasser.
Vient alors le moment de sortir les armes et de les tester sous l’admiration de toute la famille....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la gloire de mon pere
  • La gloire de mon père
  • la gloire de mon pere
  • La gloire de mon père
  • Gloire de mon pere
  • La Gloire de mon Père
  • la gloire de mon pére
  • La gloire de mon pere

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !