La grèce antique

Pages: 9 (2220 mots) Publié le: 12 novembre 2012
La cité antique une communauté de personne

La cité est le cadre dans lequel doit s’inscrire obligatoirement tout individu. Pour les grecs, les individus sont insérés respectivement dans sa famille et dans la cité.
Quelles sont les caractéristiques de la cité? Cette dernière s’inscrit dans un cadre géographique déterminé, nécessaire aux hommes.

1) La cité un ensemble géographiquementcirconscrit

Le monde grec se compose de la Péninsule ainsi qu’une multiplicité d’îles, à l’Ouest, il y’a ce qu’on appelle la Grande Grèce ( la Sicile ainsi que l’Italie ). La Grèce est un monde vaste entrainant des difficultés de communication et dans lequel la mer est omni-présente. La majorité des cités grecques se situent à proximité de la mer et est nécessaire à leurs ressources. D’une manièregénérale, la mer est fondamentale au développement d’une cité et grâce aux ressources de cette dernière, beaucoup de cité grecque réussissent à vivre en autarcie. La présence de la mer favorisera les échanges entre les cités.
La maîtrise de la mer est donc primordiale et laisse place à un sentiment d’appartenance à une même communauté.
La cité antique constitue un cadre géographique précis dontla superficie est limitée. Cette dernière est représentée par la ville et ses faubourgs, c’est donc un cadre assez restreint. A ce cadre correspond une organisation politique : une cité Etat. Chaque cité aura donc son propre peuple, sa propre organisation, ses propres institutions, chaque cité sera donc indépendante et souveraine en comparaison aux autres cités du monde grec ( la cité d’Athènes,la cité de Sparte... ).
A l’époque classique, rien que pour la péninsule ( partie continentale ) il y avait la bagatelle de 750 cités et pour l’île de Crête,150 cités.
Ce modèle de la cité-Etat est repris par les romains ( la ville de Rome ). Les romains captent rapidement ce concept de cité-Etat puis petit à petit Rome cherchera à dominé l’Italie et finira par conquérir l’Empire Romain. Romeapportera également une manière différente de penser la cité-Etat que nous étudierons plus tard.
«Polis» désigne la cité en grec, laissant place à «civitas» en latin.

2) La cité, une structure nécessaire

C’est justement ce rassemblement en cité qui distinguait le grec civilisé du barbare ( c’est-à-dire de l’étranger ). Les barbares vivaient en peuplade dispersée ou sous l’autorité d’unprince. Dans l’esprit des grecs antiques, la cité caractérise le mode de vie des grecs. Pour les grecs, l’homme ne peut bien vivre que dans le cadre d’une pré société autrement dit d’une cité, il est alors complètement inimaginable que l’on puisse vivre hors du cadre de la cité. Les grecs emploient le terme d’»idiotesse» pour parler des hommes vivant de manière marginale. La cité est donc égale à lavie en communauté.
Aristote voit la cité comme une nécessité. Ce dernier pense que la vie au sein de la cité est une nécessité naturelle dans le sens qu’elle existe dans la nature, on dit qu’elle est inhérente à l’homme. avant de forger sa célèbre définition de la cité, Aristote commence à aborder cette nécessité naturelle, il explique que les hommes et les animaux partagent une tendance à lasocialisation ( l’état de nature ). Mais à la différence de l’animal, l’homme ne cherche pas simplement à survivre mais à vivre mieux. C’est pour cette raison qu’Aristote dit que c’est l’instant naturel de l’homme qui le pousse à vivre au sein de la cité. Pour ce philosophe, l’avènement au sein de la cité est un phénomène naturel voire même physique. Il illustre cet exemple avec le fait que les citéd’animaux n’existent pas ni même de familles d’animaux.
Plus que le territoire et la population, c’est la volonté des individus de se placer sous une loi commune qui définit la «Polis». Dans l’esprit grec, cela est une marque de civilisation et de différenciation des barbares.
Platon a également réfléchi à la notion de cité et annonce que le chiffre parfait au sein d’une cité est 5040...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Grece antique
  • La Grèce antique
  • La Grèce Antique
  • La grèce antique
  • La grece antique
  • La grèce antique
  • Grèce antique
  • Grece antique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !