La laïcité en france

Pages: 8 (1751 mots) Publié le: 20 février 2011
ECJS : LA LAÏCITE

La laïcité en France que nous connaissons aujourd’hui est l’aboutissement de long siècle de revendication et de reforme. La notion de laïcité est un système qui exclut l’Eglise de l’exercice du pouvoir politique ou administratif, et notamment de l’organisation de l’enseignement. C’est à partir de 1905 que la France devient laïque par la loi de séparation de l’Eglise et del’Etat.
Qu’est ce qui fait de la France un pays laïc? Nous expliquerons comment se construit la laïcité française, son application, et les limites de cette laïcité aujourd’hui.

[pic]

I. Les origines et la mise en place de la laïcité en France

1) L’état avant

La laïcité est née en opposition au quasi-monopole de l’église catholique.
La révolution française a contesté cettedomination pour revendiquer le droit à la liberté d’opinion et de croyance. La révolution a permis de mettre fin a la monarchie de droit divin a abolir l’Ancien Régime. En août 1789 la fin des privilèges s’accompagne l’affirmation de principes universels, dont la liberté de conscience et l’égalité des droits exprimés par la Déclaration des droits de l’homme. Ceci marque donc la volonté de créer unsystème d’enseignement indépendant de la religion. Durant cette période de nombreux philosophe des lumières ont rédigé des réquisitoires contre l’obscurantisme, les doctrines religieuses. Comme Voltaire qui est considérer comme le précurseur de la laïcité, Pour lui, "c'est l'Etat qui doit s'imposer contre la religion".

La Constitution Civile du Clergé du 12 juillet 1790 qui nationalise des biens del’Eglise introduit une première rupture. Le Concordat de 1801 se charge d’apporter un premier règlement de ce conflit avec par exemple la création du mariage civil et de l’état civil. Il y a trois autres éléments fondamentaux de ce premier seuil: la fragmentation institutionnelle où la religion est concurrencée par d’autres institutions (médecine, école), ensuite la reconnaissance de lalégitimité sociale de la religion, et enfin le pluralisme des cultes reconnus.

La vie politique du XIXe est influencée par l’affrontement entre monarchistes et républicains, la question de l’éducation est un important sujet de confrontation. La Troisième République a recréé l’organisation du système scolaire, en instaurant l’enseignement public, laïque et obligatoire (lois Jules Ferry).
En 1902 après lavictoire du « bloc de gauche » aux élections, le radical Emile Combes, président du conseil de 1902 à1905 mène une politique hostile aux établissements scolaires tenus par des congrégations c'est-à-dire des associations de religieux ou de religieuse lié par des vœux. En ce début du XXe siècle il y a une forte tension entre les gouvernements en place et l’église catholique. En Mai 1904 lesrelations diplomatiques sont même rompu avec le Vatican.
Ce processus s’est conclu par la loi sur la séparation des Églises et de l’État en 1905.

2) La loi de 1905

La loi de séparation des Eglises et de l’Etat met fin au régime concordataire (traité conclu entre le pape et un état. Il règle les relations de l’Eglise catholique avec cet état).
Article 1
La République assurela liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

Article 2
La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'Etat, des départements et descommunes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes. […]
Article 3
Les établissements dont la suppression est ordonnée par l'article 2 continueront provisoirement de fonctionner, conformément aux dispositions qui les régissent actuellement, jusqu'à l'attribution de leurs biens aux associations prévues par le titre IV et au plus tard jusqu'à l'expiration du délai...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La laïcité en France
  • Laïcité en france
  • La laïcité en france
  • Laicité en france
  • La laicité en france
  • La laicité en France
  • Laicité en france
  • La laïcité en france

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !