La loi est elle un obstacle pour la liberté

Pages: 11 (2580 mots) Publié le: 14 mars 2011
Bouteiller paul TS4



Dissertation

« Peut on dire de l'esprit qu'il est immatériel ? »

Suite à ses méditations métaphysiques, Descartes appuyé par de nombreux philosophes tenta de décrire notre monde au travers de deux notions semblant totalement opposées et incompatibles: matière et esprit. Cependant cette opposition aussi appelée dualisme Cartésien entre la matière et cettepensée immatérielle fut de nombreuses fois critiquée en raison de paradoxes ainsi mis en évidence. Ainsi comment pourrait on considérer comme matière c'est à dire un matériel concret hors de notre esprit et perceptible par nos sens, un habit constitué d'un amalgame de tissus et donc indissociable par notre vision? Comment pourrait on considérer comme concret la « matière d'un roman » , produit del'imagination et de l'esprit de l'auteur? A l'inverse faire de l'esprit n'est ce pas matérialiser notre pensée dans une parole rapportée qu'il faut bien entendre ou lire ?

De ces quelques exemples il est possible de se demander si l'ensemble du réel peut être restreint à ces deux catégories d'esprit abstrait et de matière. Ces deux notions sont elles partie intégrante d'une même réalité, et sinon comment peuvent elles interagir? Comment pourrait on connaître un esprit s'il n'est que souffle divin?

Pour répondre à ces question nous verrons dans un premier temps sur quoi repose ce dualisme qui semble reléguer l'esprit à l'état d'abstraction pure. Puis nous tenterons de le nuancer en mettant en évidence les problèmes internes pour ainsi aboutir grâce à la science à une démonstrationdu caractère matériel de l'esprit. Enfin nous verrons qu'il est impossible de démontrer l'absence de conscience dans chaque grain de matière et donc d'affirmer que matière et esprit ne font pas partie d'une même substance.

Par définition la matière désigne tout d'abord la réalité concrète, ce à quoi nos cinq sens nous donnent accès, tout ce qui constitue notre expérience sensible. L'espritn'étant pas perceptible par aucun de nos sens, il est alors rapidement apparu une croyance d'opposition entre ces deux notions.
Ainsi chacun de nous répondra à la question «  De quoi sommes nous constitués » de manière dualiste. Nous possédons un corps et un esprit. D'un côté l'âme, l'esprit , siège des états mentaux de toute sorte, comme penser imaginer déduire, et de l'autre coté un corps,véritable pantin auquel nous sommes liés jusqu'à notre mort.
Mais d'où nous vient cette vision dualiste du vivant?
De la psychologie «  du plus grand nombre » ou psychologie populaire. Au fil du temps l'homme s'est convaincu que nos décisions choix seraient toujours à l'origine de nos actes, nos gestes. L'esprit serait alors conscient et tout puissant, à l'opposé notre corps ne servirait qu'àextérioriser nos désirs. De plus la perception du monde par notre esprit possèderait un caractère subjectif alors que notre corps et donc par extension la matière seraient purement objectifs.
Pour conforter cette théorie il est possible de citer quelques exemples évidents pour nous tous. Alors qu'une brulure cutanée provoque une sensation de douleur dans notre esprit, peut on considérer que la peau en ellemême ou quelqu'autre objet matériel souffre en présence d'une flamme? La sensation de bonheur à l'écoute d'une belle musique est elle partagée par un tronc d'arbre? De ces quelques questions rhétoriques il est possible de poser une distinction entre matière et esprit. ainsi ce dernier serait avant tout capable de sentiment.
Par ailleurs cette notion de dualisme fut renforcé au cours du temps parde nombreux philosophes. Ainsi Descartes opposa matière et esprit par une nouvelle définition de la matière qu'il caractérisa par «  l'étendue modifiée par la figure et le mouvement » . Contrairement à l'esprit, la matière ne serait soumise qu'aux lois de la mécanique, à des règles physiques, et pourrait être mathématisée, modélisée. En effet il est parfaitement possible de concevoir une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La loi est-elle un obstacle à la liberté ?
  • La loi constitue-t-elle, pour la liberté, un obstacle ou une condition ?
  • La loi constitue pour la liberté un obstacle ou une condition?
  • L'ignorance est elle un obstacle à la liberté ?
  • La loi et la liberté
  • Liberté sans loi
  • Liberté et loi
  • La conscience est-elle un obstacle ou une condition de ma liberté ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !