La manipulation dans la communication

3247 mots 13 pages
La manipulation dans la communication

Il s’agit d’un travail de mise au point et de clarification. Il s’agira de comprendre les phénomènes de communication entre les hommes à savoir communiquer, influencer, convaincre, argumenter, et manipuler. Ces termes ont en commun l’idée que les hommes exerce une action en s’exprimant et en échangeant des représentations et des émotions. L’emploi des techniques de manipulation on un effet sur la société et ce indépendamment des valeurs que ces méthodes pourrait servir à promouvoir.

I. La permanence de la manipulation
Dans une société les moyens de communication sont accessibles à tous, ou la démocratie et la transparence serait des préoccupations permanentes. On peut se poser la question : « est- ce que la manipulation n’est t-elle pas dépasser ?
Cependant un certains nombre d’épisode « spectaculaire » nous rappelle pourtant que la manipulation est au cœur du politique, et qu’elle est loin d’être le seul privilège des dictatures (Ex : on a soit disant des armes massives, on a aussi des agressions imaginaires, ou les débats sur le11 septembre). Ces informations rapporter par les médias ne sont pas vérifier, et ne font l’objet par la suite d’aucune autocritique. Par nature la manipulation c’est ce faire invisible au moment ou elle est mise en œuvre, et ce n’est que par la suite que l’on se rend compte qu’on a était manipuler. On peut avoir tendance a considérer que toutes communications visant à convaincre, visant à agir sur un récepteur est forcément soit de l’influence soit de la manipulation. Elle apparaît donc être une alternative acceptable à la force, à l’exercice du pouvoir surtout pour celle et ceux qui ne sont pas douer. La manipulation deviendrait donc l’art des faibles, il s’agirait d’amener quelqu’un à faire ce que l’on voudrait avoir, ce qu’il doit faire, et ce pour son bien, bien évidemment, et cela semble naturel et sans conséquence (ex : interdiction de fumer dans les avions). Pour déterminer les

en relation

  • les media
    2695 mots | 11 pages
  • Les bases de la communication
    674 mots | 3 pages
  • Fiche lecture la parole manipulée
    1419 mots | 6 pages
  • Sujet : le concept de « manipulation » a-t-il remplacé la persuasion rhétorique.
    1882 mots | 8 pages
  • Jean-marie abgrall, tous manipulés tous manipulateurs, paris, first editions, 2003
    3004 mots | 13 pages
  • Manipuler 2
    5589 mots | 23 pages
  • Explosion de la comm
    1225 mots | 5 pages
  • La parole manipulée
    4868 mots | 20 pages
  • manipulation et discours politique
    2093 mots | 9 pages
  • La parole manipulée andré breton
    5259 mots | 22 pages