La masso-kinésitérapie

700 mots 3 pages
II. Les conditions requises pour l’admission et les études
A. Les compétences et les qualités nécessaires:
B. Les etudes et le diplôme :
En France
Formation initiale
La formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes se déroule actuellement sur 3 ans (en institut de formation) en plus de l'année de concours.
Un concours très sélectif (environ 2 à 3% d'admis) permet l'entrée en institut de formation en masso-kinésithérapie. Ce concours et les études de kinésithérapie sont régis par décret ministériel. Les modalités de ce concours diffèrent selon les régimes des instituts :
 soit trois épreuves sur la base du programme de biologie, physique et chimie de première et terminale Scientifique
 soit après une première année d'étude médicale (PCEM1) associée parfois avec des cours en prépa kiné (la moyenne des 2 épreuves déterminant alors le classement).
Depuis peu, il est également possible d'entrer dans un IFMK sur dossier en passant par une année validée en faculté de STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives). Sont acceptés les étudiants ayant reçu les meilleurs résultats dans les matières comme l'anatomie, la physiologie, la biomécanique. L'ENKRE (Ecole Nationale de Kinésithérapie et Rééducation) à Saint-Maurice accueille ainsi 20 étudiants sur 3 facultés STAPS chaque année. Elle propose aussi tous les ans l'entrée à 10 Sportifs de Haut Niveau, qui peuvent suivre la formation en poursuivant leur pratique sportive.
Les 35 instituts de formation en masso kinésithérapie (IFMK), qui forment chaque année 2000 jeunes professionnels, ont des statuts juridiques différents : privé à but lucratif, associatif ou public. La formation initiale hors du secteur public est relativement onéreuse. Elle est organisée dans chaque institut par un directeur ou directeur technique (cadre de santé masseur-kinésithérapeute) assisté de cadres de santé MK formateurs.
Les études sont sur le mode de l'alternance, les étudiants étant pour la moitié de leur

en relation