La matière, est-ce l'informe ?

Pages: 7 (1548 mots) Publié le: 17 mars 2013
L'informe se définit par opposition à la forme : si la forme est l'ensemble des propriétés d'un corps, ce qui permet de le différencier des autres, alors l'informe est une indistinction où tout est mélangé, où aucune individualité ne se distingue. La matière est ce dont les corps sont faits, ce qui les composent. De là, elle est d'abord une substance qui leur est commune, elle peut être conçuecomme un matériau commun à l'ensemble du monde physique. A priori, la matière serait donc informe, au sens où elle ne possèderait pas de propriétés particulières propres mais ne servirait que de substrat aux corps.
Pour identifier la matière à l'informe, il faudrait pouvoir isoler un substrat, commun à tous les corps, qui aurait pour caractéristique d'être absolument indifférencié. Si la matièreest l'informe, il nous faut pouvoir expliquer l'existence des corps par l'action d'une seconde entité, immatérielle, qui viendrait informer la matière, c'est à dire informer ce substrat.
L'existence des corps doit-elle être expliquée par la conjonction d'une matière informe et d'un principe extérieur qui déterminerait cette matière, ou bien doit-elle être conçue comme le résultat d'uneorganisation interne à la matière ?
Nous montrerons dans un premier temps qu'il réside, dans la définition même de l'informe, un paradoxe qui remet en cause son existence, de même que vouloir attribuer ce qualificatif à la matière est en contradiction avec la définition que nous avons donnée de la matière. Nous verrons ensuite que matière et informe sont deux concepts traditionnellement présentés commeinséparables et complémentaires en philosophie. Enfin, nous examinerons l'hypothèse d'une identification de la matière à l'informe, c'est à dire en pensant la matière sans la forme.

Le concept d'informe ne peut pas être soumis à des normes aussi strictes que celles que l'on impose aux définitions d'un dictionnaire. Pour donner la définition d'un mot, on tente de saisir en une (ou plusieurs)phrase(s) toutes les réalités auxquelles il renvoie. Autrement dit, on recherche la forme qui permettra de subsumer ces réalités sous le mot. Si l'on essaie de définir l'informe plus précisément que ce que nous en avons vu précédemment, on se retrouve donc rapidement face à un paradoxe : définir ce qui n'a pas de forme s'avère impossible. Si la seule forme renvoie à du fini et à du défini, commentpeut-on alors donner une définition de l'informe, c'est-à-dire de ce qui est, par essence, indéfini ? Nous pouvons tenter de définir l'informe en en parlant de façon négative, c'est à dire en disant ce qu'il n'est pas plutôt que ce qu'il est. Mais la même difficulté se présente à nous : comment peut-on définir la forme ? Donner la forme de la forme nous entraîne dans une recherche infinie.Comment alors rendre compte de l'informe ? Nous avons là un des paroxysmes du problème : l'informe ne peut pas avoir d'incarnation sensible. L'informe ne se rencontre jamais dans la réalité de façon pure : on a affaire à des raisonnements informes (non aboutis, incomplets), des individus informes (au sens de difformes), mais jamais à de « l'informe pur ». La substantivation de l'adjectif qualificatifdans les groupes de mots précédents (individus informes, raisonnements informes) montre que l'informe en soi pourrait très bien ne pas exister.
Par ailleurs, dire que « la matière est l'informe », c'est employer le langage de l'ontologie pour désigner ce qui pourtant, n'a aucun sens. En effet, nous avons vu que la matière pouvait être considérée comme informe au sens où elle ne possèderait pas depropriétés propres. Or, dire qu'elle est l'informe, c'est lui assigner une propriété permettant d'en faire un objet, c'est, en un sens, déjà lui donner une forme.

Si la matière est simple puissance et si la forme est acte (c'est à dire réalisation), on ne peut pas concevoir la matière sans forme, car il n'existe que des actes. Cela signifie alors que la matière est l'informe, en tant...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La matiere
  • Matiéres
  • matière
  • La matière
  • La matière
  • La matiere
  • Table des matières
  • Quantité de matiere

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !