La peinture flamande et hollandaise

14954 mots 60 pages
LA PEINTURE FLAMANDE ET HOLLANDAISE, DE VAN EYCK A REMBRANDT

XVe - XVIIe siècle

Proposer une bibliographie commune sur la peinture flamande et la peinture hollandaise sur trois siècles impose quelques remarques liminaires. A la fin du Moyen Âge, au XVe siècle, l’art flamand est prédominant. La peinture flamande désigne en fait celle de l’ensemble des anciens Pays-Bas, jadis vaste étendue politique et religieuse. La distinction entre art flamand et art hollandais est abolie par les transferts artistiques liés aux commanditaires, ce qui signifie que le territoire géographique ne correspond pas à un territoire artistique déterminé. Il en est autrement pour le XVIe siècle, durant lequel politique et religion scindent les deux comtés de Flandre et de Hollande, où prédominent dans le premier quelques personnalités artistiques comme Peter Brughel l’aîné ou Jérôme Bosch. Quant au XVIIe siècle, la peinture hollandaise se démarque et prévaut sur ses voisins du Nord, par ses nombreux peintres, figures majeures ou secondaires, qui excellent chacun dans un art - jeu de transparence, rendu naturaliste et réaliste -, contemporains des Flamands Rubens et Van Dyck. La peinture flamande au XVe siècle Les anciens Pays-Bas, point historique Au XVe siècle, les territoires occupés aujourd’hui par la Belgique, la Hollande et une partie de la France, dépendaient du même pouvoir politique, celui des Capétiens - Valois du duché de Bourgogne (depuis 1369). Ces anciens Pays-Bas ou Pays-Bas bourguignons constituaient à la fin du Moyen Âge un vaste territoire géographique regroupant notamment les deux comtés de Flandre (entre l’Escaut, la mer et les collines de l’Artois) et celui de Hollande. L’installation de la cour ducale bourguignonne à Bruges, puis en 1436 à Bruxelles permit aux artistes de bénéficier de commanditaires princiers ou issus de la haute noblesse. Certaines villes commerçantes comme Bruges et Gand au XVe siècle, Anvers à la fin du XVe siècle et au XVIe siècle connurent

en relation

  • HIDA VERMEER La Laitiere
    1225 mots | 5 pages
  • La peinture hollandaise du xviie siècle
    2505 mots | 11 pages
  • La peinture flamande
    853 mots | 4 pages
  • La peinture hollandaise xvie – xviie siecle
    1464 mots | 6 pages
  • Paysage dans la peinture flammande
    1915 mots | 8 pages
  • Classique et Baroque et Vanité
    758 mots | 4 pages
  • pierre brueghel
    2362 mots | 10 pages
  • Oeuvre
    664 mots | 3 pages
  • le cyclee de jeanne duval
    966 mots | 4 pages
  • Analyse : le changeur et sa femme
    792 mots | 4 pages