La pensée économique

Pages: 43 (10589 mots) Publié le: 28 mars 2010
1 La pensée économique
SECTION 1 Introduction à la science économique
SECTION 2 Les grands courants de la pensée économique
SECTION 3 La pensée économique contemporaine

Crise, croissance économique, politiques économiques, le vocabulaire des économistes a pénétré la société, rendant leur discipline plus proche, mieux connue, mais aussi plus critiquéelorsque les problèmes restent trop longtemps sans solution.
Même s'il est parfois difficile de la dissocier de ses aspects culturels, psycho-sociologiques ou encore géographiques, l'activité économique constitue un objet d'étude à part entière. Les activités humaines sont multiples, mais bien peu sortent du cadre de la satisfaction de besoins illimités par des ressources rares.
Si l'économieconstitue une science, les champs et les méthodes d'étude sont multiples. Quels grands théoriciens ont marqué cette science ? Quelles sont les différences d'un courant de pensée à l'autre ?

SECTION 1
Introduction à la science économique

L'économie comme l'histoire, la psychologie, appartient à la grande famille des sciences humaines dont le point commun est d'avoir le même objet d'étude :l'être humain. Chaque science se définit par un domaine d'étude et des méthodes qui lui sont propres.

1 L'objet de la science économique

1.1 Une science humaine qui étudie la rareté

La science économique est bien entendu une science humaine puisque qu'elle a pour objet d'étude de l'être humain, mais aussi une science sociale, puisqu'elle étudie les individus au sein de la société.Longtemps l'économie fut considérée comme la science de l'accumulation des richesses. Déjà Aristote proposait une division en trois branches de la science de l'homme : l'Ethique, l'Economique et la politique. Si l'Ethique relève de l'individu et la politique de la Cité, l'Economique caractérise l'activité familiale. En effet, le mot économie provient du grec "oîkos", qui signifie maison, et nomos quireprésente les règles. L'économie serait donc l'ensemble des règles de conduite des activités domestiques. Le philosophe grec indique que la science de l'acquisition des richesses, la chrématistique, est un élément de l'Economique. Autrement dit, l'accumulation de richesses n'a pour cadre que la famille.
Il faudra attendre le développement du capitalisme commercial, après le Moyen-âge, pour considérerla production de richesses étendue à l'échelle de la nation, et non pas limitée à la famille.
Dés lors, l'accumulation de richesses sera encouragée par l'Etat, notamment chez les mercantilistes des XVIème et XVIIème siècles. L'économie devient politique, c'est-à-dire que son champ s'élargit, passant du cadre familial au cadre de la nation, comme l'illustre l'ouvrage d'Antoine de Montchrestien,"Traité d'économie politique", paru en 1615.

Toutefois, si l'économie est une science humaine, il convient de se demander ce qui la distingue des autres sciences humaines.

Toute science se donne un objet d'étude précis qu'elle tente d'analyser. Si la science politique privilégie l'étude du pouvoir, la science économique se concentre elle sur la rareté.

Le constat de départ de l'analyseéconomique est somme toute assez simple : les hommes éprouvent des besoins illimités, mais les ressources dont ils disposent pour les satisfaire n'existent qu'en nombre limité (phénomène de rareté), en conséquence ils doivent faire des choix.

1.2 Les besoins humains sont illimités.

On définira le besoin économique comme un manque qui peut être satisfait par l'acquisition ou la consommation debiens et services, sachant que ces mêmes biens et services sont produits en quantités limitées.
John Maynard Keynes dans "Essais sur la monnaie et l'économie" (1930) distingue deux catégories de besoins :
- ceux qui possèdent un caractère absolu, que l'on ressent quelle que soit la situation des autres individus;
- et ceux qui ont un caractère relatif, que l'on éprouve au contact des autres....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La pensée économique
  • Pensée economique
  • La pensée économique
  • Pensée économique
  • La pensée economique
  • Pensées économique
  • La pensee economique
  • La pensée économique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !