La pensée de frantz fanon

Pages: 5 (1125 mots) Publié le: 12 janvier 2011
La pensée de Frantz Fanon (1925-1961) a influencé de nombreux intellectuels du tiers-monde. Né le 25 juillet 1925 en Martinique d’un père fonctionnaire aux Douanes et d’une mère commerçante, Frantz Fanon fréquente le lycée Schoelcher où il a comme professeur Aimé Césaire. A la fin du lycée, en 1943, il rejoint les forces françaises libres. Il suit une formation de sous-officier à Bejaia, enAlgérie, et participe à la libération de la France. À la fin de la guerre, il est en Allemagne blessé, décoré et démobilisé.
Après un bref séjour en Martinique, il poursuit des études de médecine à la Faculté de Lyon et devient psychiatre.
Dans un de ses essais resté fameux, "Peau noire, masques blancs", paru au début des années 50, il étudie les conséquences humaines du colonialisme et du racisme. Ily dénonce le désir de se blanchir, d’adopter un masque blanc, et son texte constitue, entre autres, une étude psychologique des complexes antillais nés du racisme et de la colonisation. Il fait le portrait de l'homme noir antillais, victime des préjugés de couleur et des complexes d'infériorité qu'il a intériorisés. Il théorise l'aliénation psychotique provoquée par l'oppression coloniale. Il estcritique vis-à-vis du concept de négritude développé par Césaire et Senghor, concept qui le laisse sur sa faim car il le considère comme trop réducteur. Ce concept constitue selon Fanon, une nouvelle phase dans le développement de la conscience noire, mais doit rapidement être dépassé. Le danger consistant selon lui, à se laisser enfermer dans l’essentialisme, c’est à dire une identité noireunique et figée :
« Le Noir veut être comme le Blanc. Pour le Noir, il n y a qu’un destin. Et il est blanc. Il y a de cela longtemps, le Noir a admis la supériorité indiscutable du Blanc, et tous ses efforts tendent à réaliser une existence blanche. N’ai je donc pas sur cette terre chose à faire qu’à venger les Noirs du XVIIè siècle ?
(…) Je n’ai pas le droit moi homme de couleur, de rechercher enquoi ma race est supérieure ou inférieure à une autre race.
Je n’ai pas le droit, moi homme de couleur, de me préoccuper des moyens qui me permettraient de piétiner la fierté de l’ancien maître.
Je n’ai ni le droit ni le devoir de d’exiger réparation pour mes ancêtres domestiqués. (…)
Vais je demander à l’homme blanc d’aujourd’hui d’être responsable de tous les négriers du XVIIè siècle ? (…)
Nevoulant pas faire figure de parent pauvre, de fils adoptif, de rejeton bâtard, le noir va t-il tenter de découvrir fébrilement une civilisation nègre ? Que surtout l’on nous comprenne. Nous sommes convaincus qu’il y aurait un grand intérêt à entrer en contact avec une littérature ou une architecture nègres du IIIè siècle avant jésus-christ. Nous serions très heureux de savoir qu’il exista unecorrespondance entre tel philosophe nègre et Platon. Mais nous ne voyons absolument pas ce que ça pourrait changer dans la situation des petits gamins de huit ans qui travaillent dans les champs de canne en Martinique… »
Après un bref séjour comme psychiatre en Normandie, Frantz Fanon arrive en Algérie, à l’hôpital psychiatrique de Blida, joyau du système hospitalier colonial. Fanon et ses collèguesy critiquent les conclusions de l’école d’Alger qui décrivaient les Algériens comme des êtres incapables d’exprimer une vie intérieure, de se projeter dans l’avenir, et qui étaient par essence crédules, menteurs et voleurs. C’est à Blida que Fanon prend contact avec les nationalistes algériens. En février 1955 paraît dans « Esprit » un article dans lequel il souligne l’écart entre l’engagementrévolutionnaire africain et l’assimilation des antillais. Il participe au Congrès des écrivains et artistes noirs où sa présentation s’intitule « racisme et culture ». Mais bientôt il éprouve des contradictions entre son travail de psychiatre et son engagement militant. En 1956, il envoie sa lettre de démission au ministre-résident , Robert Lacoste, proclamant que comme psychiatre, il ne peut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Frantz fanon
  • Frantz Fanon
  • frantz fanon
  • Frantz fanon
  • Frantz fanon
  • Frantz omar fanon
  • Frantz fanon biographie
  • Frantz fanon conclusion de "les damnés de la terre"

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !