La pensée libérale

2545 mots 11 pages
Le courant libéral
La naissance du courant libéral classique se situe à la fin du XVIIIe siècle. Ce n'est qu'à partir de la fin du XIXe siècle que les écoles néo-classiques sont apparues.

I -- L'école classique.
On a l'habitude de considérer les auteurs de l'école classique comme les fondateurs de la science économique. Il est vrai qu'avant la fin du XVIIIe siècle la pensée économique était plutôt limitée. On note toutefois à partir du XVIe siècle la naissance d'une réflexion économique à part entière :
• les mercantilistes (du XVIe au XVIIIe siècle).
• Les physiocrates (à partir du XVIIIe siècle).
• L'école classique anglaise au début du XIXe siècle avec Adams Smith, David Ricardo, Malthus, John Stuart Mill.
• L'école classique française avec Jean-Baptiste Say.

A - En quoi consiste globalement la pensée libérale ?
Dans la pensée libérale, l'explication des phénomènes économiques se trouve dans l'action des seuls « individus », acteurs sur les marchés. L'individu est considéré comme un être rationnel qui procède à des calculs afin d'atteindre le mieux possible ses objectifs, compte tenu des contraintes environnementales qui s'imposent à lui. Dans le jargon des économistes classiques et néo-classiques on parle d' « homo economicus ». L'homo economicus est un être abstrait qui cherche toujours à maximiser ses choix au regard des contraintes de revenus qui s'imposent à lui.
La démarche classique est donc une démarche microéconomique : -- ce sont les lois du marché (loi de l'offre et de la demande) qui doivent conduire à un équilibre macroéconomique général dans le cadre d'une concurrence pure et parfaite. C'est la poursuite des intérêts particuliers qui aboutit à la satisfaction générale, au bien-être de la société sans que cette recherche des intérêts particuliers ne soit considérée comme nuisible à l'intérêt général, bien au contraire.
Pour les classiques, la « main invisible » du marché aboutit à la meilleure efficacité économique qui soit et

en relation

  • MET2100_Chap_1_2_Nouvelle_Version
    1633 mots | 7 pages
  • Pensée politique
    31233 mots | 125 pages
  • Libéralisme
    3703 mots | 15 pages
  • Projet professionnel
    2496 mots | 10 pages
  • L'ordolibéralisme
    2233 mots | 9 pages
  • Demis Civilises
    1722 mots | 7 pages
  • Le néolibéralisme
    4111 mots | 17 pages
  • Grand courant de pensée economique
    749 mots | 3 pages
  • En quoi les faits historiques servent-ils de valeurs explicatives aux courants de pensée économique ?
    1411 mots | 6 pages
  • Les courant de pensé en economie
    744 mots | 3 pages