La philosophie des lumières: un combat pour le savoir

527 mots 3 pages
En quoi la philosophie des Lumières constitue t-elle un « combat pour le savoir » ?

En 1781, le philosophe allemand Kant propose une devise qui définit l’esprit des Lumières : « aie le courage de te servir de ton propre entendement ». Mais pour pouvoir penser par soi même il faut avoir des connaissances, or les philosophes du XVIIIème siècle rencontrent de nombreux obstacles dans la diffusion de ce qu’ils appellent le « savoir ». Quels sont ces obstacles ? Contre qui doivent-ils se battrent ?

Les philosophes doivent d’abord mener un combat contre l’Eglise. Celle-ci occupe une place importante dans la société du XVIIIème siècle. Elle rythme la vie quotidienne (repos dominical, jours fériés, fêtes religieuses, naissances, mariages, décès…) et contrôle l’école, ce qui lui permet de maintenir la population dans l’ignorance en enseignant uniquement les vérités religieuses Les Lumières la combattent car ils veulent diffuser le savoir , c’est-à-dire les vérités scientifiques qui vont à l’encontre des « absurdités religieuses » (Condorcet). Par exemple, il défendent la théorie de l’Evolution qui affirme que l’Homme descend du singe et non pas d’Adam et Eve.
Mais combattre le culte et le fanatisme n’est pas sans risque. En effet, le clergé de l’époque est tout puissant, il dispose même de son propre tribunal (l’Inquisition) qui peut condamner à mort ou pratiquer la torture. Beaucoup de savants ont du y faire face. Certains ont abandonné ou renié leurs travaux parce qu’ils avaient peur d’affronter l’Inquisition : c’est le cas de Charles Darwin qui a abandonné sa théorie de l’Evolution.

Le clergé n’est pas le seul tyran contre lequel les Lumières doivent lutter pour diffuser le savoir. Ils doivent ensuite mener un combat contre le pouvoir royal.
La monarchie absolue permet au roi de concentrer entre ses mains tous les pouvoirs. Nuls ne peut contester ses décisions qui sont souvent arbitraires. Les Lumières doivent donc être prudents s’ils ne

en relation

  • lumières
    3465 mots | 14 pages
  • Le siecle des lumieres
    2573 mots | 11 pages
  • Le siecle des lumières
    822 mots | 4 pages
  • L'encyclopédie, une oeuvre de combat
    3398 mots | 14 pages
  • Un mouvement littéraire et culturel européen du 18eme siècle.
    1566 mots | 7 pages
  • Les mécanismes de l'écomonie de marché
    2838 mots | 12 pages
  • I LA PHILOSOPHIE DES LUMIERES
    1106 mots | 5 pages
  • Commentaire albatros
    6418 mots | 26 pages
  • Philosophie des lumières
    11942 mots | 48 pages
  • Les lumieres
    1897 mots | 8 pages