La psychomotricité au niveau de la structuration spatiale au service du développement cognitif de l'enfant âgé de 3 ans

5814 mots 24 pages
La psychomotricité au niveau de la structuration spatiale au service du développement cognitif de l’enfant âgé de 3 ans.
L’éducateur peut-il réellement réaliser un travail utile au niveau de la psychomotricité en si peu de temps ?

PARTIE THÉORIQUE

La psychomotricité
Définition
« La psychomotricité c’est la reliance entre l’activité motrice et psychique qui va permettre à l’enfant de s’adapter harmonieusement au milieu environnant. La fonction tonique nous permet d’observer l’expressivité du corps qui reflète la vie affective et relationnelle. La psychomotricité utilise des instruments spécifiques qui sont le corps, l’espace et le temps et a donc sa place dans toute l’éducation de l’enfant quel qu’il soit. »2
La psychomotricité comporte 4 dominantes éducatives : le schéma corporel, la latéralité, la structuration spatiale et la structuration temporelle. Chaque dominante comprend ses objectifs psychomoteurs. Nous allons ici surtout nous intéresser à la structuration spatiale.
La structuration de l’espace
Définition selon J. Piaget
D’après le psychologue Jean Piaget, l’espace est « l’ensemble des rapports établis entre les corps que nous percevons ou concevons, ou pour mieux dire, l’ensemble des relations dont nous nous servons pour structurer ces corps, pour les percevoir et les concevoir. »
Dans leur livre « la représentation de l’espace chez l’enfant »3, Piaget et Inhelder nous expliquent comment se structure l’espace, qui est lié à l’obtention de trois propriétés :
Les propriétés topologiques, qui s’appliquent aux relations de proximité, de séparation, d’organisation, d’ouverture, de fermeture, de continu, de discontinu, de voisinage, de domaine, de frontière, d’intérieur ou d’extérieur. Il s’agit de constituer des relations entre soi et des points de repères, de constituer des relations entre des points de repères.
Les propriétés projectives qui s’appliquent aux alignements et aux formes. Il s’agit de constituer des relations spatiales entre des

en relation

  • Structure de l'enfant
    5187 mots | 21 pages
  • rapport du stage psychomotricité
    5938 mots | 24 pages
  • Psychomotricité
    6832 mots | 28 pages
  • Matar eñ genio
    2780 mots | 12 pages
  • Les comptines et leur utilité dans le développement de l’enfant
    7838 mots | 32 pages
  • Autisme
    6595 mots | 27 pages
  • L'infirme moteur cérébrale
    3027 mots | 13 pages
  • Théorie de la Psychomotricité
    49215 mots | 197 pages
  • Interêt du bilan neuropsychologique
    3143 mots | 13 pages
  • Psychomotricité
    62695 mots | 251 pages