La pulition

1405 mots 6 pages
Pollution [pic][pic]
Lapollutionest habituellement définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition peut varier selon le contexte, selon le milieu considéré et selonce que l'on peut entendre parmalsain.

Les langages scientifiques, législatifset normatifs ont souvent retenu le mot « contamination ». Lemot « pollution » devenant alors le mot qualifiant unecontaminationau delà d'unenorme, seuil, loi, ou hypothèse.

En France, on ne devrait doncthéoriquement parler de pollution que dans le cas de dépassement des seuils ounormes. Ceux-ci sont listés dans unrapport de l'Ineris. Ce ******** de l'INERISrapporte des valeurs dans un même milieu avec des unitésidentiques, ce qui n'est pas toujours le cas dans les textes règlementaires. Lesvaleurs, en vigueur au 1er mars 2006, y sont données pour information. Ilconvient donc après cette date de vérifier qu'elles n'ont pas été modifiées ouabrogées, et de systématiquement se référer aux textesoriginaux.

Lanotion de pollution est souvent associée à une action humaine, mais pas toujours ; il existe des zones qu'on peut jugernaturellement polluées, parexemple deslacsnaturellementtoxiquesun exemple: les lacs acides

Inversement, en France, en l'absence de loi ou de normes, desterritoires que l'on sait très fortement contaminés, par exemple les forêts dela Zone rouge de Verdun, ne sont pas officiellement reconnues commepollués.

Il peuts'agir de la présence d'un élément dans un milieu ou dans contexte où il estnormalement absent à l'état naturel. Généralement, néanmoins, ce n'est passimplement la présence mais plutôt la surabondance de l'élément dans un milieuoù il est naturellement en équilibre en plus faible quantité qui crée lapollution. Cet élément, appelé « polluant », peut-êtrechimique, biologique, visuel, sonore ou olfactif.

La pollution est souvent vue comme étantanthropiqueouartificielle (créée par l'Homme) et nuisant à la nature ou à l'environnement, mais elle peut tout aussi bien être conçue comme

en relation