La question allemande au xxe siècle

705 mots 3 pages
La Première Guerre mondiale et la défaite allemande sont lourdes de conséquences pour le territoire et le peuple allemands. Le traité de Versailles, que l’Allemagne signe le 28 juin 1919, est ressenti comme un diktat car il ampute le territoire allemand au profit de la Pologne renaissante. Le traité affirme la responsabilité de l’Empire allemand dans l’éclatement de la guerre. La séparation de l’Allemagne en deux territoires distincts, le corridor de Dantzig séparant la Prusse orientale du reste du territoire, l’interdiction faite à l’Autriche de s’unir à l’Allemagne alors qu’il n’y a plus d’obstacle à la réalisation de la grande Allemagne sont perçus comme autant d’injustices. De même, l’incorporation des régions habitées par les Allemands des Sudètes et appartenant à la nouvelle République tchécoslovaque est interdite. Ces interdictions ne parviennent pas à endiguer la résurgence du rêve d’une grande Allemagne. L’Allemagne vaincue sur le plan militaire et souffrant des conséquences de cette défaite, n’en est que plus sensible aux attraits d’un passé magnifié. Le Saint-Empire romain germanique du Moyen Âge redevient un modèle idéalisé.

Dans l’entre-deux-guerres, l’opposition au traité de Versailles mobilise aussi bien le parti communiste que la droite. Cependant la question allemande redevient plus aigüe avec l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler en 1933. Le nationalisme allemand prend un tour revanchard, ouvertement raciste et antisémite. L’occupation de la Rhénanie démilitarisée en mars 1936, le rattachement de l’Autriche en mars 1938, celui des Sudètes à l’automne de la même année, font grimper la popularité de Hitler à des taux record dans toutes les couches sociales. Le mythe de l’Empire et de sa mission historique, dont Hitler sait jouer remarquablement lui donne le soutien des classes cultivées.

L’effondrement du troisième Reich en mai 1945 représente une rupture bien plus profonde que la fin de l’Empire en novembre 1918. L’Empire avait subsisté en tant

en relation

  • Nation et territoire en allemagne
    1460 mots | 6 pages
  • Chocolat deverest
    6546 mots | 27 pages
  • littérature du XX.siecle
    9360 mots | 38 pages
  • Guerre mondiale
    1629 mots | 7 pages
  • Fiche de révision sur les auteurs philosophiques
    1656 mots | 7 pages
  • Fiche de lecture catherine maurer la ville charitable
    3064 mots | 13 pages
  • La ii internationale
    1125 mots | 5 pages
  • Culture
    7132 mots | 29 pages
  • klzd
    5938 mots | 24 pages
  • Totalitarismes des années 1930
    3718 mots | 15 pages