La réforme du 16eme siècle

Pages: 5 (1076 mots) Publié le: 27 mai 2013
Les causes de la rupture religieuse
Un monde en pleine mutation
La fin du Moyen Âge et la Renaissance ont entraîné de grands bouleversements:
- Sur le plan politique : déclin de la féodalité et à la montée du nationalisme, la centralisation du pouvoir royal qui a commencé sous Louis XI
- plan culturel, l'invention de L'imprimerie est le vecteur qui va permettre l'échange des nouvelles idées.Les excès de l'Eglise
Les hommes et femmes de la Renaissance étaient au moins aussi pieux que ceux du Moyen Âge. Seulement, leurs attentes sont maintenant différentes, ils recherchent un rapport plus direct avec Dieu. L'Eglise éloignée des attentes de ses fidèles.
Pape = “souverain” (ex: Borgia), également des évêques et des abbés de monastères qui vivaient dans le luxe, plusieurs humanistescomme Erasme avaient demandé à l'Eglise de se réformer,
L'affaire des indulgences
papes initiaient d'importants travaux d'embellissement, ex la basilique Saint-Pierre.
Le point de départ du mouvement de la réforme protestante. Il pointe du doigt une notion centrale pour les protestants : le salut de l'âme.
Les causes profondes du décalage
La question des Indulgences et les dérives du clergéne pouvaient à elles seules, avoir provoqué un mouvement de l'ampleur de la Réforme. Dans le Saint-Empire Germanique où le mouvement a commencé, des revendications politiques et théologiques se greffèrent aux questions religieuses.
• Causes politiques :
o Les princes allemands voient d'un mauvais œil la souveraineté éminente du pape. Ils contestent de plus en plus les impôts ecclésiastiques,notamment la dîme
o Le bas-clergé, dont la condition était misérable, s'offense de la richesse extrême des grands prélats allemands.
• Causes théologiques : Avec l'invention de l'imprimerie (Gutenberg, 1450), la Bible est imprimée et traduite dans la langue des peuples. Les premiers protestants remarquent alors les dérives des traditions catholiques autour de l'adoration de la Vierge Marie et dessaints. Ces derniers évaluent le décalage entre les Ecritures Saintes et le pouvoir pontifical, ils souhaitent revenir aux fondamentaux de la Bible.

Martin Luther, initiateur de la Réforme
Les 95 thèses de Wittenberg
moine allemand. Outre la condamnation de la vente d'indulgences, Martin Luther souhaitait également discuter des questions théologiques profondes :
• Salut de l'âme
• Foidirecte : Luther soutenait que Dieu, dans la Bible, s'adresse à chaque homme. L'interprétation libre et personnelle de la Bible (le libre examen) devient l'un des pivots de la doctrine protestante. « sacerdoce universel ». La papauté et la hiérarchie de l'Eglise étaient une création humaine et non divine.
La rupture avec les pouvoirs
La rupture avec Rome : Luther ne s'arrêta pas là, il publia « lesgrands écrits réformateurs », l'Eglise catholique, « la rouge prostituée de Babylone » , excommunié par le pape Léon X l 1521.
La rupture avec l'Empire : Martin Luther dut maintenant faire face à l'empereur Charles Quint

La seconde Réforme, le calvinisme
France et en Espagne, une partie du clergé catholique, influencé par le courant humaniste, entreprit de réformer l'Eglise avant même que lepape en donne l'ordre ⇒ persécutions
1534, une partie des protestants français quittèrent le pays pour échapper aux persécutions, la majorité émigra en Suisse. Parmi eux se trouvait Jean Calvin.
conclusion plus radicale que celle de Luther. En effet, Calvin pensait que les âmes étaient prédestinées par Dieu au salut ou à la damnation éternelle. C'est la doctrine du salut : « Nous existons pourDieu et non pour nous-mêmes.
La Réforme anglicane
Célèbre pour ses frasques amoureuses, Henri VIII Tudor d'Angleterre demanda au pape Clément VIII la dissolution de son mariage avec Catherine d'Aragon
nomma alors un de ses amis archevêque de Canterbury
Henri VIII se proclame alors « Chef Suprême de l'Église et du Clergé d'Angleterre » et rompt toute relation diplomatique avec Rome.

La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • 16Ème siècle : le siècle de la renaissance de la réforme
  • Le 16ème siècle
  • 16éme siècle
  • Le 16ème siècle
  • Le 16ème siècle
  • 16Eme siecle
  • Synthese 16eme siecle
  • L'humanisme au 16eme siècle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !