La révolution analytique de j.a. schumpeter (1883 – 1950)

Pages: 14 (3305 mots) Publié le: 13 mai 2010
ECONOMIE DE L'INNOVATION ET PROGRES TECHNIQUE | |
|Séquence 3 : La révolution analytique de J.A. Schumpeter (1883 – 1950) |

 
INTRODUCTION
Parmi les auteurs qui ont, par leur œuvre, réussi à révolutionner la science économique, Schumpeter au XXème siècle occupe une place fondamentale. Nous pouvons affirmer qu’il estl’économiste qui a fondé l’économie de l’innovation et du progrès technique. Avant de démontrer en quoi sa conception de l’innovation a révolutionné la science économique au point que nous puissions aujourd’hui distinguer nettement dans le savoir économique, un avant Schumpeter et un après, attardons nous brièvement sur sa vie et son œuvre.
Initié à l’économie par les néoclassiques autrichiens, il étudie àVienne où il est l’élève de Böhm Bawerk et de Von Wieser. Fervent admirateur des écrits de Walras, commentateur de Marx et lecteur de Weber, il participe aux séminaires des marxistes animés par Otto Bauer et Rudolf Hilferding.  
Son éclectisme dans ses sources d’inspiration, le conduit à construire une pensée qualifiée d’hétérodoxe. D’abord professeur d’économie, puis ministre des finances dugouvernement autrichien de mars à octobre 1919, puis président de la Banque Biderman en 1921, il s’exile aux Etats-Unis au moment de la montée du nazisme et devient professeur à Harvard. 
Sa pensée économique oscille entre Walras et Marx. Son paradigme de référence est sans nul doute, l’équilibre général dont il reproche son incapacité à intégrer le temps et à produire un raisonnement en dynamique.Soucieux de rendre compte de l’évolution du capitalisme, il trouve chez Marx, le souffle de l’histoire et cette capacité explicative de la dynamique économique. Son œuvre économique se structure à partir de trois ouvrages :  
¬    1912, Théorie de l’évolution économique
¬    1939, Business Cycles,
¬ 1942, Capitalisme, socialisme et démocratie. 
L’élément récurrent de ces trois ouvragesréside dans l’innovation. Le rôle de l’innovation qu’il y développe est celui d’un facteur structurant et déstructurant du marché et du système  économique. Mais au fil de cette œuvre, sa conception de l’innovation évolue au point de développer, deux approches antagonistes. En 1911, il explique comment l’innovation modifie la structure du marché, plongeant l’économie dans une concurrenceimparfaite, où l’entrepreneur innovateur par son action cherche à obtenir une situation de  monopole. Mais cette situation s’avère précaire car à terme tout monopole sera remis en cause par de nouveaux entrepreneurs innovateurs. En 1939, l’innovation explique l’évolution séculaire du capitalisme, en rythmant les cycles économiques de longue période. L’innovation majeure constitue le facteur explicatifendogène du cycle Kondratiev. En 1942, la constitution de marchés monopolistiques, résultat du processus d’innovation, affirme le règne de quelques grandes entreprises qui selon Schumpeter deviennent maîtresses du processus d’innovation étouffant complètement l’entrepreneur innovateur. 
Ainsi la pensée schumpétérienne place l’innovation au centre de l’analyse économique mais propose trois approchesdifférentes que nous allons successivement étudier.
 
1. Schumpeter version 1 : Théorie de l’évolution économique (1912) 
Dans cet ouvrage, Schumpeter tente de rendre compte de la dynamique d’évolution du capitalisme et des limites de l’analyse au terme d’équilibre statique. 
Pour comprendre les sources du changement, il convient de s’interroger sur les facteurs moteurs qu’il identifie dansl’art de combiner autrement pour produire autrement autre chose. Cet art est le fait d’un personnage hors du commun : l’entrepreneur innovateur. L’innovation présentée comme l’exécution de nouvelles combinaisons prend cinq formes : 
¬     La première est celle de la fabrication d’un nouveau bien, l’innovation de produit
¬     La seconde est celle qu’introduit une nouvelle méthode de production...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Joseph aloïs schumpeter (1883 – 1950) un économiste « hétérodoxe ».
  • J.a schumpeter
  • Schumpeter
  • schumpeter
  • Schumpeter
  • Schumpeter
  • Schumpeter
  • Schumpeter

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !