La révolution verte

534 mots 3 pages
A la fin des années 1960, l’Inde, connaissant des pénuries alimentaires, engage une politique agricole ayant pour but l’autosuffisance agricole : la révolution verte. Celle-ci consiste en une modernisation de l’agriculture. Tout d’abord, le gouvernement incite à l’utilisation de semences sélectionnées et améliorées qui sont plus performantes et poussent plus rapidement. Pour favoriser la croissance des productions, on développe l’irrigation, les engrais chimiques sont de plus en plus utilisés dans les champs, et pour protéger les cultures les pesticides sont développés. En même temps, l’Etat assure les paysans de l’achat de leurs productions, les incitant ainsi à investir. Ils se mécanisent, bénéficiant alors de l’électrification des campagnes. Des vulgarisateurs parcourent le pays pour faire connaître ces techniques modernes.

Dès 1981, le bilan de cette politique semble très positif. Les productions de blé et de riz ont fortement augmenté, leurs rendements ont connu une progression impressionnante. L’Inde n’a plus à importer, sauf pour assurer des stocks de sécurité, et elle a même pu exporter dès 1977. Les progrès ont touché l’ensemble des paysans, y compris les moins riches. Les productions croissantes ont permis de mieux nourrir la population, faisant reculer la famine, et permettant aux agriculteurs de rentrer dans la société de consommation. Ils ont alors pu faire bénéficier d‘autres catégories sociales de leurs revenus : les commerçants ont vu leurs ventes augmenter, de petites industries se sont créées et les productions agricoles croissantes ont nécessité une main d’oeuvre plus importante. Le chômage a donc diminué fortement dans les campagnes.
Ce bilan est certes encourageant, mais il doit être nuancé. Les céréales qui ont progressé ne sont pas celles qui sont les plus consommées par la population : seuls le blé et le riz ont réellement bénéficié de cette politique ; les légumineuses, plus nourrissantes, ont été longtemps négligées,

en relation

  • Révolution verte.
    619 mots | 3 pages
  • La revolution verte
    402 mots | 2 pages
  • La revolution verte
    501 mots | 3 pages
  • La revolution verte
    437 mots | 2 pages
  • La révolution verte
    423 mots | 2 pages
  • Revolution verte
    839 mots | 4 pages
  • Révolution verte
    2007 mots | 9 pages
  • La révolution verte
    733 mots | 3 pages
  • Revolution verte
    504 mots | 3 pages
  • Révolution verte.
    1444 mots | 6 pages