La religion à l'hôpital

Pages: 33 (8188 mots) Publié le: 18 juillet 2014
La religion à l'hôpital
Organisation et gestion des établissements de santé

INTRODUCTION :
Comme l'a affirmé Henri Pena-Ruiz, « Certains hommes croient en un dieu. D'autres en
plusieurs. D'autres se tiennent pour agnostiques et refusent de se prononcer. D'autres enfin sont
athées. Tous ont à vivre ensemble. Et cette vie commune, depuis la première Déclaration des droits
de l'homme, doitassurer à tous à la fois la liberté de conscience et l'égalité de droits ». Cette
réflexion amène logiquement à une conciliation entre les croyances religieuses de chacun et le
nécessaire respect de certaines règles à l'hôpital.
Il faut rappeler que l'exercice des professions de santé est historiquement très lié à la
religion. En effet, initialement, l'Eglise catholique s'occupait de lamédecine puisque la maladie
était considérée comme une punition infligée aux individus ayant commis des pêchers. L'Eglise a
fondé la quasi-totalité des anciennes universités, permettant ainsi le développement des
connaissances médicales, et réglementé l'exercice de la déontologie médicale.
C'est également l'Eglise qui a créé les premiers hôpitaux, en application de la charité
chrétienne, parmilesquels on retrouvait notamment les Hôtels-Dieu et maladreries qui étaient
destinés à enfermer les malades, les indigents, les aliénés et les vieillards afin de les mettre à l'écart
de la société. Aussi les médecins étaient ils sous la coupe de l'Eglise puisqu'ils devaient par exemple
veiller à ce que le curé soit appelé avant le décès du malade pour que ce dernier reçoive l'extrêmeonction, souspeine de sanction.
Progressivement, ces établissements se sont destinés aux soins, avec le principe de laïcité,
sans s'opposer aux pratiques religieuses, en respectant le principe d'égalité entre les patients, quels
que soient leur religion ou leur sexe.
Cependant, l'évolution a marqué un éloignement, voire un rejet entre la religion et la
médecine. La sécularisation du système de santé a eneffet modifié cette situation initiale. Ses
prémices sont intervenus très tôt, depuis la laïcisation du personnel médical et universitaire-médical
dès le Moyen-âge, en passant par la création des hôpitaux généraux par Louis XIV en 1656. C'est
ainsi qu'ont eut lieu notamment la laïcisation des lieux et la sécularisation des personnels
hospitaliers.
La révolution française est par la suite entréeen conflit avec la religion. Elle a fait de la
médecine le fondement légitimateur, de façon laïque, du pouvoir politique qui était auparavant
légitimé par la religion. Aussi, sont nationalisés les couvents, églises et séminaires pour y installer
des médecins, hôpitaux, orphelinats, écoles de médecine.
Néanmoins, cette évolution n'a pas eu lieu sans une certaine opposition de l'Eglise puisqu'àcette époque, « l'exercice illégal de la médecine » est principalement le fait de membres du Clergé
ou de religieuses. Le XIXème siècle français sera considéré comme celui de la laïcisation de la
médecine, bien que celle-ci ne s'achèvera que plus tard.
Le grand tournant a assurément été la laïcisation de l'Etat par la République en 1905. La
loi du 9 décembre 1905 met en place uneconciliation, un compromis historique. La religion devient
désormais une affaire privée. Ainsi, celle-ci ne doit pas porter atteinte au fonctionnement du service
de soins ou aux choix thérapeutiques. En ce début de siècle, la mort sera davantage considérée
comme la fin de vie et non comme le passage à « l'au delà ».
Par conséquent, on a assisté à la neutralisation des croyances au sein des établissementspublics de santé et ces croyances ont été occultées dans la relation médicale. Cela a néanmoins pu
amener à la montée de réflexes identitaires tels que la désacralisation de la parole médicale.

De nos jours, la religion a-t-elle sa place à l'hôpital ?
En réalité, la neutralité religieuse qui s'impose suit trois lignes directrices : l'interdiction des
discriminations religieuses, la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'hôpital les soignants et la religion
  • La musique à l'hopital
  • Direction à l'hopital
  • Prendre soin à l'hôpital
  • Gestion par processus à l'hopital
  • Prendre soin à l'hôpital
  • Prendre soin à l'hopital
  • Prendre soin à l'hôpital

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !