La renaissance, un siècle de rupture avec les temps passés

1138 mots 5 pages
C'est en 1550 que le terme de Renaissance est employé pour la première fois, dans un ouvrage de Vasali. Renaissance pour les artistes, qui deviennent de plus indépendant aux commanditaires; phénomène qui est interessant car si on l'élargit, cette évolution s'applique de même dans divers domaines : les hommes ne sont plus sous le joug de la féodalité, et même de la religion, et sont petit à petit plus libres de penser. Pour cela, il a fallu de multiples progrès, or ce siècle est un siècle de progrès par excellence...

Avant la fin du XVe siècle, les horizons se limitaient à quelques côtes d'Afrique, la Méditerrannée et le Moyen Orient. Cependant plusieurs facteurs ont poussé l'Homme à partir à la conquête du monde : le désir de richesse et d'aventures certes, mais aussi l'esprit de Croisade qui persistait et un besoin de terres à cultiver face à l'augmentation de la population. De plus, des progrès techniques fulgurants comme l'astrolabe, la caravelle, la boussole et les cartes marines vont permettre à l'Homme d'élargir ses horizons. Ainsi, en 1471 l'équateur est franchi par les portugais, en 1492 Christophe Colomb découvre les Amériques et, la liste n'étant pas exhaustive, il y a également la découverte du Canada avec Jacques Cartier en 1534.
Face à cette immense étendue de nouvelles terres que deux empires, à savoir l'Espagne et le Portugal, se disputent, le Pape va créer en 1494 le Traité de Tordesillas. Cela est très important puisque c'est la première anticipation faite : on a maintenant des mesures internationales à prendre.
Parallèlement, ces nouvelles terres ont permi au commerce d'évoluer considérablement. Ainsi, la bourgeoisie des ports atlantiques (Bordeaux, Nantes, et même Rouen) s'enrichit. On passe donc dans une autre phase. Avant le commerce, le pouvoir était détenu par les autorités féodales et rurales, à la noblesse, mais avec la commerce, on peut s'enrichir et devenir puissant sans avoir un lien de sang noble.
Ainsi, en trente ans,

en relation

  • La Rennaissance
    2483 mots | 10 pages
  • Continuités et coupure de l'humanisme
    908 mots | 4 pages
  • Dans quelles mesures l'œuvre de rabelais, et le pantagruel en particulier, peuvent être qualifiés d'œuvres humanistes.
    9409 mots | 38 pages
  • Renaissance et humanisme
    999 mots | 4 pages
  • Fiches analyse d'oeuvres
    3069 mots | 13 pages
  • Test
    755 mots | 4 pages
  • Humanisme et renaissance
    1331 mots | 6 pages
  • la Renaissance2
    3871 mots | 16 pages
  • Dissertation " interet étude de l'humanisme"
    775 mots | 4 pages
  • Histoire de la renaissance
    3544 mots | 15 pages