La revolte

387 mots 2 pages
Un concept est une représentation générale et abstraite de la réalité d'un objet, d'une situation ou d'un phénomène

L’étymologie est une discipline diachronique de la linguistique, qui étudie l’origine des mots.
Elle s’appuie sur des lois de la phonétique historique et sur l’évolution sémantique des termes envisagés.
En linguistique, deux points de vue différents et complémentaires peuvent être adoptés lorsqu'on analyse des faits de langue : diachronie l'approche dite diachronique s'intéresse à l'histoire de la langue et étudie ses évolutions (étymologie, évolutions phonétiques, sémantiques, lexicales, syntaxiques, etc.). synchronie, l'approche dite synchronique s'intéresse à une langue à un moment précis de son histoire ;
Une allégorie en représentation picturale (peinture et sculpture pour l'essentiel) emploie une figure humaine et quelquefois animale ou hybride (lion, dragon, centaure) pour représenter une idée ou une institution.

Exemple : L'allégorie de la Justice (idée) emploie souvent une femme (figure) tenant une balance, attribut conventionnel et symbole de l'évaluation des arguments qui lui sont présentés (action). La Justice dont il est question ici est donc l'institution et celle qui se dégage du débat judiciaire ; aussi cette allégorie orne-t-elle en général les lieux qui lui sont consacrés. Elle s'oppose implicitement à d'autres notions de la justice courantes dans la même société (vengeance, par exemple). La représentation d'un homme musculeux (figure) avec une enclume et un marteau (attributs) peut se comprendre comme une allégorie du travail (idée), directement ou indirectement. Si l'homme est barbu, comme les dieux grecs, il peut s'agir d'une effigie de Héphaïstos ou de Vulcain, ce qui ne enrichit la première interprétation des mythes qui se rapportent à ces personnages. Si le titre de l'ouvrage indique clairement qu'il s'agit d'une allégorie du travail, l'œuvre déclare implicitement que ce genre de travail

en relation

  • La révolte
    1230 mots | 5 pages
  • Revolte
    342 mots | 2 pages
  • Le revolté
    1617 mots | 7 pages
  • Revolte
    1212 mots | 5 pages
  • La révolte
    1185 mots | 5 pages
  • Revoltes
    864 mots | 4 pages
  • Revolte
    700 mots | 3 pages
  • Révolte
    284 mots | 2 pages
  • Révolte
    327 mots | 2 pages
  • La revolte
    1530 mots | 7 pages