La souffrance dans la poesie

368 mots 2 pages
La souffrance est souvent le support de la création poétique, et se trouve même à son origine. Lorsque la douleur pousse le poète à écrire il est à même d'analyser sa propre souffrance et peut-être d'en guérir, par le biais de l'écriture, mais aussi de la partager avec ses lecteurs pour alléger son fardeau. Par exemple le poème de Victor Hugo, Demain dès l'aube, correspond bien à un texte né de l'expérience douloureuse du poète, ici la mort de sa fille et le devoir de mémoire que le poète veut compléter grâce à l'écriture. Si ce poème est bien un "cri", puisque venant d'un mal profond et violent suite au décès d'un proche, Victor Hugo réussit à le maîtriser, à ne pas livrer sa souffrance brute, pour d'abord lui conférer plus de poids mais surtout pour atteindre son objectif qui est de dépasser son deuil grâce à la poésie. Par conséquent ce "cri", puisqu'il est "habillé", permet non seulement d'émouvoir le lecteur, mais aussi d'offrir à l'auteur un moyen de "ressusciter" sa fille disparue grâce au pèlerinage qu'il évoque dans ce poème.

Max Jacob utilise le terme de « cri » dans son expression. Il peut être intéressant de voir ce qui habituellement provoque un cri chez l'homme dans notre recherche sur les motivations du poète. Dans la vie courante, nous crions en cas de danger, quand nous vivons une émotion très forte comme une grande douleur ou une joie intense qu'on extériorise, ou encore quand nous avons des revendications à faire entendre. On peut supposer que ces motivations-là concernent également les poètes et les incitent à écrire mais on peut d'ores et déjà se demander si ce n'est pas réducteur de limiter les sources d'inspirations des poètes aux motivations d'un cri. Alors, qu'est-ce qui fait que les poètes écrivent ? Nous pouvons remarquer que l'époque à laquelle le poète écrit influence largement ses œuvres. Ainsi, on trouve des traces telles que l'évolution de la langue ou des éléments socio-politiques qui reflètent une époque précise et permettent de

en relation

  • La souffrance dans la poesie
    625 mots | 3 pages
  • La souffrance dans la poésie
    1064 mots | 5 pages
  • La poèsie est-elle source de souffrance
    311 mots | 2 pages
  • Souffrance et Beauté en Poésie
    1996 mots | 8 pages
  • Dissertation sur la souffrance et la poésie
    1447 mots | 6 pages
  • Source de la poésie dans la souffrance
    715 mots | 3 pages
  • Plan de dissertation souffrance dans la poesie
    305 mots | 2 pages
  • La poésie comme source de souffrance
    282 mots | 2 pages
  • La souffrance est elle nécessaire au poète pour écrire ses poésies ?
    1238 mots | 5 pages
  • La souffrance est nécessaire au poète pour écrire ses poésies ?
    549 mots | 3 pages