La subjectivité par delà la conscience

2926 mots 12 pages
Chapitre 2: La subjectivité, par delà la conscience: le problème de l’inconscient

Ce qui nous intéresse est qu’Est-ce qui dans le sujet lui-même l’entrave?
Qu’Est-ce qui l’empêche d’être ce qu’il veut être?
Qu’Est-ce qui en nous-mêmes résiste à notre conscience?

On est à la recherche de la part de nous même qui nous échappe. Tout se passe comme si « je » était un autre.
Comment comprendre que je sois moi et pas moi?
Il y a des choses dont je n’ai pas conscience et qui sont des entraves.

Inconscient: ce qui empêche la conscience d’être elle-même, pleine, d’exercer son pouvoir
Non-conscient: ce que notre conscience ignore sans que cela ait des conséquences dans son fonctionnement. Ex: nous n’avons pas conscience de la circulation du sang dans notre corps. Cela n’entrave en rien notre conscience. L’inconscient Est-ce que nous ignorons nous même, ce qui peut nous mettre en danger. Ex: rêves non contrôlés

I- De l’altérité des croyances magiques à l’altérité en la tradition philosophique

Alter= l’autre, ce qui est moi et pas moi

A- La possession

La plupart des croyances magiques ou religieuses propose une pensée de l’envoutement ou de la possession.
Qu’Est-ce qu’un possédé?
Celui qui à l’extérieur est lui mais à l’intérieur est dominé par quelqu’un d’autre. C’est une autre créature qui brime le sujet existant. Le possédé fait l’expérience d’être lui et un autre.
Dia= à travers
Ble=ballein=jeter
Diable= celui qui divise, celui qui se jette à travers

Celui qui est possédé par le diable croit vivre cette expérience de la division. Les sujets pouvaient être comme dépossédés d’eux-mêmes car une autre créature le possède. Il y a dans le sujet une part qui lui est étrangère et il en est conscient.
Qu’elle est la part de moi-même qui a pris possession de?

B- La division avec soi-même dans la tradition philosophique

Axe: axe platonicien à part sombre du sujet= état d’ignorance

Je

en relation

  • La conscience
    1135 mots | 5 pages
  • Kh lle La Transcendance
    2040 mots | 9 pages
  • Identite et philosophie
    4094 mots | 17 pages
  • La conscience
    5016 mots | 21 pages
  • La souffrance
    6554 mots | 27 pages
  • Dissertation de philosophie
    389 mots | 2 pages
  • Lien entre litterature et histoire au 20eme siecle
    1406 mots | 6 pages
  • La science a-t-elle des limites ?
    3378 mots | 14 pages
  • Pouvons nous faire confiance à notre conscience
    2130 mots | 9 pages
  • L'existentialisme et la position de sartre au sein de ce mouvement
    1030 mots | 5 pages