La théorie du naturalisme

471 mots 2 pages
En quoi le roman naturaliste s'inscrit-il dans le prolongement du réalisme ?

Le roman naturaliste, théorisé par E. Zola et G. de Maupassant est avant tout un roman réaliste mais qui va plus loin en essayant d'appliquer au récit la méthode scientifique.

En effet, ce roman doit d'abord avoir toutes les caractéristiques du roman réaliste.
Tout d'abord, le récit doit être vraisemblable, c'est à dire donner l'illusion du réel grâce à un cadre spatio-temporel précis, de nombreuses descriptions, une intrigue discrète, un enchaînement d'évènements qui ne paraissent pas exceptionnels car le vrai n'est quelquefois pas vraisemblable et des transitions naturelles entre ces évènements. Les personnages sont pris dans une période de leurs existences et le romancier détaille leurs sentiments, leurs mœurs.
De plus, leurs visées sont communes puisque ces deux types de romans ne recherchent pas particulièrement de valorisation esthétique mais plutôt de comprendre le sens profond et caché des évènements qui arrivent aux personnages de l'histoire qu'ils soient bourgeois ou de milieux sociaux plus modeste afin de mieux cerner la psychologie de l'homme dans sa vie quotidienne.
Mais le roman naturaliste est aussi un roman expérimental, en suivant la méthode scientifique appliquée à la biologie et développée par le médecin C. Bernard.
Ainsi, dans leurs écrits, les naturalistes suivent cette méthode : tout d'abord l'observation (commune aux écrivains réalistes) et ensuite l'expérimentation, c'est à dire qu'ils prennent des personnages banals, de milieux sociaux différents et regardent la manière dont ils évoluent en fonction des évènements qu'ils vivent. Par exemple, dans Pierre et Jean de Maupassant, le personnage Pierre aura une évolution complexe à la suite de sa découverte de l'infidélité de sa mère.
Grâce à cette méthode, les naturalistes feront de nombreuses hypothèses sur la condition humaine. Selon E. Zola, les hommes sont prédéterminés par leurs milieux de vie. Il

en relation

  • Théorie et pratique du naturalisme
    398 mots | 2 pages
  • Dossier emile zola
    955 mots | 4 pages
  • Naturalisme
    1202 mots | 5 pages
  • Le naturalisme et le cristianisme
    3869 mots | 16 pages
  • Le réalisme et le naturalisme 2nd
    724 mots | 3 pages
  • Emile zola !
    3245 mots | 13 pages
  • Realisme
    882 mots | 4 pages
  • Positivisme
    974 mots | 4 pages
  • Bac f.
    870 mots | 4 pages
  • le courant du naturalisme
    1429 mots | 6 pages