La théorie quantitative de la monnaie

Pages: 5 (1095 mots) Publié le: 5 mai 2011
La théorie quantitative de la monnaie :

En économie, la relation entre la quantité de monnaie en circulation et le niveau général des prix est appelé la théorie quantitative de la monnaie. En effet, cette théorie explique que toute augmentation de la quantité de monnaie entraine une augmentation des prix.
L’un des premiers à évoquer la corrélation entre ces deux acteurs économiques futJean Bodin en 1568. Ses travaux portaient sur les effets inflationnistes de l’arrivée de l’or en provenance du Nouveau Monde ( c’est à dire les Etats Unis D’Amérique actuelles).
C’est Fisher, en 1911, qui a en premier proposé une formule de la théorie quantitative de la monnaie (I) ; théorie qui implique des conséquences économiques tel que l’inflation et la neutralité de la monnaie (II). En1956, Friedman reformule la théorie (III).

I. La formule de Fisher

A l’époque de Ricardo, l’or et l’argent était la monnaie de transaction. Selon lui la valeur de ces dernières dépendait du facteur temps de travail : c’est à dire que le nombre d’heure de travail effectué pour extraire ces minerais influençait la valeur de la monnaie en elle même. Par conséquent, plus la productivité étaitimportante, plus grande serait la valeur de l’or et de l’argent, et inversement.
Avec l’ouverture d’échanges internationaux, Ricardo fit un nouveau constat : la monnaie qui est produite circule, néanmoins si elle est abondante, elle tend à se dévaloriser : c’est donc la rareté de la monnaie qui va fixer sa valeur et non la quantité de travail.

Fisher reprit les travaux de Ricardo pour formulerune équation qui va servir de fondement à la théorie quantitative de la monnaie:

MV = PT

La théorie quantitative de la monnaie explique la hausse des prix par une émission excessif de monnaie par rapport à la production.

Soit M = la masse monétaire,
P les prix,
T les quantités échangées pendant l’année et
V la vitesse de circulation de la monnaie (nombre de paiements que chaque unitémonétaire effectue en moyenne pendant l’année).

L’équation des échanges MxV = PxT, énoncé par l’économiste américain Fisher est une évidence comptable : par définition la valeur des transactions ( cad les prix P multiplié par les quantités T, autrement dit une grandeur qui évolue comme la valeur de la production) est égale à la quantité d’unité monétaire ( M la masse monétaire) multiplié parle nombre moyen de paiement effectué par chaque unité.

Avec M = stock de monnaie en circulation,
P = niveau des prix,
V = vitesse de circulation de la monnaie et
T = volume des transactions

On traduit donc MV = flux de monnaie dépensé, et PT = valeur nominale des paiements (transactions)

Applications :


Au cours d’une année
60 pains (T) sont vendus au prix unitaire de 0,5euro (P)
M (stock de monnaie en circulation) est égale à 10 euros
Calculer V (vitesse de circulation de la monnaie)
PxT= 60 x 0,5=30 euros
V=PT/M=30/10=3 fois par an

Chaque euro change trois fois de propriétaire chaque année.


Imaginez une petite économie qui ne produit que des téléviseurs. Si 1500 téléviseurs (T) sont produits chaque année et vendus 300 euros (P) et si la quantitéde monnaie est de 30000 euros (M), alors la vitesse de la monnaie est:
V=(1500x300)/30000=15
Dans cette économie, les agents ont dépensé 450000 euros en téléviseurs avec 30000 euros de monnaie. Il a fallu que chaque billet d’un euro change de mains 15 fois.

II. Les effets de la théorie: inflation, illusion et neutralité de la monnaie

Le premier effet constaté est que toute augmentation dela quantité de monnaie entraine une augmentation des prix, c’est-à-dire l’inflation. (L’inflation étant la hausse durable et générale des prix.) S’il y a une inflation dans l’économie, elle ne peut être due qu’à une création monétaire excessive par rapport au niveau de production du pays. Cette situation est avérée lorsqu’il y a une situation de plein-emploi des facteurs de production dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la théorie quantitative de la monnaie
  • La théorie quantitative de la monnaie
  • Théorie quantitative de la monnaie
  • Theorie quantitative de la monnaie
  • La théorie quantitative de la monnaie
  • Théorie quantitative de la monnaie
  • Theorie quantitative de la monnaie de fisher
  • L'équilibre sur le marché de la monnaie et la théorie quantitative

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !