La tragédie

317 mots 2 pages
La tragédie

Histoire de la tragédie :

* Les origines antiques

La tragédie naît à Athènes au V° siècle av J.C.
Représentation deux fois par an pour les fêtes religieuses.
Au IV° siècle, ttes les grandes villes grecques on un théâtre et Aristote fixe les règles de la tragédie dans sa Poétique : mettre en scène des héro, des légendes, des grand mythes. Héro tragique écrasé par des malheurs. + chœur chantant et dansant.
Rôles joué par des hommes masqués pour la tragédie antique. Les auteurs sont : Eschyle, Sophocle et Euripide.
Pour les romains : - le chœur et + la monstruosité du héro. On ne connaît qu’un auteur : Sénèque.
Respect des auteurs classique envers les auteurs antique.

* La tragédie classique en France

Le théâtre classique naît en France à partir de 1635. Les auteurs sont : Corneille et Racine. Boileau, théoricien, définissent les règles pour rendre le théâtre émouvant et instructif.
Règles des trois unités : unité de temps (1 jour), unité d’action (une act° principal) et unité de lieu (1 lieu précis).
Mort du héro.

* La tragédie au XX° siècle

Nouvelle forme de la tragédie : héro ordinaire victimes des guerres ou de la société.

Les recettes d’une tragédie classique :

* Des héros

Personnages nobles, légendaire ou historique conduit à leur perte.
Soit le héro est victime de forces supérieurs : un dieu vengeur, un tyran … Ex : Andromaque Racine
Soit le héro est victime de ses propres excès : ambition, passion amoureuse, jalousie … Ex : Horace Corneille

* Un conflit

Act° centré sur un conflit tragique opposant bonheur perso intérêt général. Héro confronté à un dilemme. Ex : Cina Corneille choix entre amour et intérêt de Rome

* Le temps tragique

L’act° se déroule en 1 seul jour qui conduit à une catastrophe.

* Une fin inexorable

Péripéties qui mettent le héro en danger + fin fatal.

* La catharsis

Terme médical inventait par Aristote signifiant « purgat° ». Le spectateur

en relation

  • La tragédie
    1673 mots | 7 pages
  • Tragédie
    2332 mots | 10 pages
  • Tragédie
    980 mots | 4 pages
  • La tragédie
    504 mots | 3 pages
  • La tragédie
    693 mots | 3 pages
  • La tragédie
    715 mots | 3 pages
  • La tragédie
    377 mots | 2 pages
  • La tragédie
    333 mots | 2 pages
  • La tragedie
    403 mots | 2 pages
  • la tragédie
    420 mots | 2 pages