La vérité et l'histoire

Pages: 10 (2336 mots) Publié le: 4 décembre 2010
Sujet :

« Il n’y a pas de vérité des faits ; pas même de faits, car ceux-ci ne sont que des interprétations. Les faits historiques sont toujours le résultat d’une observation, celle d’un sujet. » Nietzsche.

L’histoire se définit comme la science de ce qui a été, la science qui préserve la mémoire de l’homme par un travail méticuleux de documentation, d’enquête et d’écriture.Cependant, cette science paraît controversée pour différentes raisons relatives, ente autres, à son approche méthodique, ou à la participation active de l’historien dans la création de la connaissance historique. Nietzsche, lui, ira jusqu’à nier même l’histoire elle-même et ce en niant l’existence des faits qui font son existence. En effet, il avance que : « Il n’y a pas de vérité des faits ; pasmême de faits, car ceux-ci ne sont que des interprétations. Les faits historiques sont toujours le résultat d’une observation, celle d’un sujet.» Nietzsche relève donc les limites de l’histoire à toucher à tous les faits, attendu les limites méthodologiques de l’historien. En fait le récit l’emporte sur le fait lui-même qui n’existe plus que par l’autorité de l’historien. Dès lors Nietzsche sepermet de douter de la vérité historique, voire de l’histoire même.

Nous allons essayer de penser cette thèse à la lumière des œuvres au programme : Horace, tragédie historique de Corneille ; Mémoires d’outre tombe de Chateaubriand et Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte de Karl Marx. Nos trois œuvres reviennent en effet sur des faits historiques passés. Si nous pouvons relever quelquesdigressions dans le récit de trois auteurs nous ne pouvons pas pour autant nier l’existence de ces faits. Nous nous interrogeons alors sur les mesures à observer pour assurer à l’historien davantage de rigueur et à l’histoire davantage de vérité et de crédibilité. Pour ce faire nous montrerons d’abord comment la vérité historique est relative ce qui semble confirmer la thèse de Nietzsche. Cependant,l’histoire demeure indispensable pour saisir le présent et prévoir le futur. Nous serons amenés en dernière partie à penser les mesures à prendre pour préserver le fait des égarements de « l’interprétation. »

La vérité historique est relative. Elle n’apparaît pas totale du fait qu’elle dépend effectivement d’un « sujet observateur ». « L’interprétation » alors de ce sujet est trèssubjective pour ne pas dire qu’elle éloigne l’histoire de la vérité.

L’histoire est partielle et partiale. En effet, elle dépend d’un « sujet » qui transforme le « fait » en une connaissance historique. Cependant l’historien n’a ni la compétence ni les moyens nécessaires pour pouvoir observer tous les faits. Certes, l’historien n’est d’aucun temps ni d’aucun espace, cependant il est amené àeffectuer un choix devant la multitude des faits qui s’offre devant lui. Ainsi, Nos œuvres reviennent seulement sur trois événements qui ont caractérisé deux pays dans trois époques différentes. Marx, Corneille ou Chateaubriand ne peuvent prétendre à une histoire universelle. Certainement, ils ont omis d’autres faits qu’ils n’ont pas pu observer et qui de ce fait ne sont pas arrivés jusqu’à nous,n’existent pas, comme le pense effectivement Nietzsche. En plus l’historien est partial dans son interprétation. Il n’observe dans le « fait » qu’il a choisi qu’une partie de la vérité. Ainsi Corneille, qui s’est aligné sur la raison de l’état, semble sacrifier dans sa tragédie tous les personnages qui ont pensé à leur propre personne à l’image de Curiace, Sabine ou Valère. De même la pièce ne nousdonne aucune scène de la réalité d’Albe avant ou après le duel. L’histoire semble donc ignorer les vaincus même si les mémoires de Chateaubriand écrivent pour l’éternité l’histoire des oubliés de la Révolution sans pour autant nous présenter la pensée objective de « cette classe jalouse appelée en France bourgeoisie ». Enfin Marx analyse « les faits » ayant précédé le coup d’état de Bonaparte...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'histoire du Dodo: Quel est la vérité à son sujet?
  • A quel degré de vérité l'histoire peut-elle prétendre
  • La vérité
  • Vérité
  • La vérité
  • la verite
  • Vérité
  • la vérité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !