La valeur du yi jing en chine et en occident

Pages: 16 (3863 mots) Publié le: 13 février 2012
La valeur du Yi Jing en Chine et en Occident

L’histoire racontée ne se limite pas à une énumération de faits, de sa prose émane une essence fondamentale à la compréhension de cette même histoire. L’interprétation de toutes les grandes Histoire se fonde sur des textes qui apparurent à l’origine de ces grandes traditions culturelles. La civilisation occidentale par exemple se développa d’uncurieux mélange de la pensée grecque et chrétienne. Des textes comme la Métaphysique d’Aristote ou l’Odyssée d’Homère, aussi bien que la bible, de tradition chrétienne ou juive, furent les vecteurs de notre évolution.

Bien avant nous, la Chine avait déjà fondée une part essentielle de son esprit civilisateur dans le Yi Jing. Il n’est pas important ici de savoir si c’est la réalité qui s’estcristallisée dans ces textes où si le Yi Jing a été un fait du hasard dont la pertinence aurait ensuite été « justifiée » par le développement ultérieur de la pensée chinoise. Ce qui nous importe c’est de bien mesurer l’étendue de son influence dans le monde chinois, et dans le monde entier. Le cadre élémentaire de ce travail ne permet pas de retracer les détails de sa présence dans l’histoire du mondechinois. Ainsi nous n’en observerons que les grandes lignes. Son influence, à l’instar de la tradition confucéenne à laquelle elle est souvent identifiée, n’est pas continue. Mais nous croyons que cette intermittence, comme par exemple lors du moyen âge chinois (dynasties Sui et Tang) n’est pas une rupture. Ce phénomène est d’ailleurs semblable à l’oubli quasi total auquel a été confinée la penséegrecque durant la majeur partie du moyen âge européen. Nous croyons plutôt que le Yi Jing contient l’essence qui sous-tend l’ensemble de la pensée chinoise et même plus, qu’il occupe une place importante dans le monde occidental contemporain. Nous tenterons donc d’établir si le Yi Jing est bel et bien le Classique pour lequel il passe être, comme nous allons le voir, ou sinon une simple babioleésotérique.

En premier lieu, nous présenterons le Yi Jing dans sa forme et son contenu. Nous exposerons alors le développement historique du livre qui contient en lui-même une part essentielle de l’histoire chinoise. Nous aborderons ensuite plus directement notre question en mesurant la pertinence du propos du Yi Jing par rapport à la pensée chinoise, en l’occurrence le confucianisme et letaoïsme. Nous allons enfin clore avec une analyse de la relation entre le Yi Jing et le monde occidental.

Qu’est-ce que le Yi Jing

Avant d’aborder l’histoire du fameux Classique des transformations il est essentiel dans présenter, au moins sommairement, le contenu et la forme. Le nom même du livre en dit long sur la nature de l’enseignement qui y est exposé. L’idéogramme qui désigne le Yi estconstitué de deux autres : celui du soleil et celui de la pluie. Ce qui évoque naturellement le changement, l’alternance de deux éléments qui s’opposent par nature. Cela nous rappel aussi le naturel, le simple, ce qui va et vient malgré tout, quoi que nous y fassions. Il n’y a rien en effet qui ne soit plus essentiel dans l’univers que l’éternelle fluctuation. Mais surtout, il est important de ne jamaisoublier que le symbole désigne aussi la stabilité. Ce qui, malgré notre surprise initiale, est très juste. Car il y est dit « […] que la seule chose durable, c’est que tout change toujours tout le temps. Le changement est le seul repère fixe, le seul rythme naturel dont on puisse faire une loi raisonnable », celle du Yi Jing.

D’ailleurs, n’y est-il pas écrit que : Les saisons se déroulentsuivant une loi fixe de changement et de transformation et peuvent par suite oeuvrer durablement. Ainsi l’homme qui a entendu l’appel incarne une signification durable dans sa manière de vivre et le monde reçoit par là une forme. À partir de ce en quoi les choses puisent leur durée, il est possible de reconnaître la nature de tous les êtres dans le ciel et sur la terre.

Il y a donc dans le Yi...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La chine et ses valeurs
  • yi king
  • L'eglise en occident
  • Orient et occident
  • Xu yi
  • Yi king
  • Occident médieval
  • La mort en occident

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !