La violence conugale

954 mots 4 pages
La violence conjugale
La violence conjugale se définit comme étant un processus évolutif au cours duquel un partenaire exerce, dans le cadre d’une relation privilégiée, une domination qui s’exprime par des agressions physiques, psychiques, verbale, économique ou sexuelles.
On compte en France une femme sur dix victime de violence conjugale, un décès tous les deux jours de femmes sous les coups de son compagnon.
Alors quelles conséquences la violence conjugale a sur la vie familiale des victimes ?
Après avoir définit les différentes forme de violence conjugale, nous analyserons les mesure mises en place pour la sécurité des victimes et enfin nous verrons les éventuels répercutions sur l’entourage et la vie familiale des victimes . http://www.sosviolencesconjugales42.org/modules/news/article.php?storyid=5 http://www.mariageforce.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=4&Itemid=4

I- Les différents aspects de la violence conjugale

A-les différentes formes de violence

-La violence verbale
Elle peut s'entendre si des hommes violents haussent le ton pour intimider leurs compagnes, d'autres prennent une voix suave, et la victime reconnaît bientôt la tonalité dangereuse. D'autres encore gardent le timbre habituel, mais couvrent d'injures, de menaces ou de sarcasmes.

-La violence psychologique
Elle s'exprime par des attitudes diverses, des propos méprisants, humiliants. Le compagnon violent renvoie à la victime une image d'incompétence, de nullité. Il l'atteint dans son image à travers le regard des autres. La victime perd progressivement confiance en elle-même et en ses possibilités. Peu à peu s'installent le désespoir, une acceptation passive de la situation. Elle s'isole, s'enferme dans la honte, n'ose plus prendre d'initiative. Cette violence peut conduire à la dépression, à l'alcoolisme, au suicide.

-La violence physique
Contrairement à une idée répandue, elle n'est pas toujours présente dans les situations de violence conjugale. Le

en relation

  • Violence conugale
    526 mots | 3 pages
  • Mariage mixte
    42797 mots | 172 pages