La vision de l'homme et du monde-un enterrement à ornans de gustave courbet

1167 mots 5 pages
Un enterrement à Ornans de Gustave Courbet

Gustave Courbet est un peintre français du XIXème siècle, reconnu comme chef de file réaliste en peinture.
Né en 1819 à Ornans, il reçoit un enseignement artistique très jeune avant d'entrer aux Beaux-Arts de Besançon. Il s'installe par la suite à Paris et étudie la peinture espagnole du XVIIIème siècle, en particulier Velasquez.
C'est à partir de 1845 que Courbet fait la connaissance d'écrivains tels que Charles Beaudelaire et que le jeune peintre développe son propre style : les premières bases du réalisme.
En 1850, de retour dans sa ville natale, Courbet peint un enterrement à Ornans, qui fait scandale auprès de la critique. Courbet est alors convaincu de l'importance de ce nouveau style, le réalisme, et peint entre autres, deux tableaux provoquant un nouveau scandale : les baigneuses et la fileuse.
Ses idées révolutionnaires et socialistes le poussent à s'engager politiquement : en 1870, Courbet devient président de la comission des musées et de la Fédération des artistes. Malheureusement, il démissionne en 1871 suite à la destruction de la colone Vendome dont il est partiellement responsable et est emprisonné.
En 1873, Courbet libéré de prison est comdamné à financer la reconstruction de la Colone Vendome par le nouveau président. Celui s'exile alors en Suisse et se consacre à la peinture de portraits et paysages de Suisse.
Courbet meurt en 1877, en Suisse, avant même d'avoir payé sa dette au gourvenement.

Nous nous interresserons à l'un des premiers tableau de Courbet : un enterrement à Ornand, en trois parties : tout d'abbord nous verrons comment ce tableau est découpé verticalement et horizontalement et réprésente la société; ensuite, nous étudirons de quelle façon le peintre provoque le scandale et déclare le réalisme;enfin nous verrons que les idéaux et les sentiments du peintres sont présents dans le tableaux par les allégories et les symboles ...

Dans un premier temps, nous pouvons nous

en relation

  • Analyse du tableau de courbet « l’atelier du peintre »
    526 mots | 3 pages
  • Un enterrement à ornans
    499 mots | 2 pages
  • Biographie de gustave courbet
    367 mots | 2 pages
  • Le radeau de la méduse analyse
    336 mots | 2 pages
  • Le déséspéré de gustave courbet
    384 mots | 2 pages
  • Gustave Courbet
    369 mots | 2 pages
  • Gustave courbet
    590 mots | 3 pages
  • t'greqbg
    860 mots | 4 pages
  • Ordonnance de françois 1er du 30 juin 1539 commentaire
    2077 mots | 9 pages
  • Nais micoulin
    1132 mots | 5 pages
  • Un enterment à ornans
    1671 mots | 7 pages
  • Analyse les cribleuses de blé de courbet
    638 mots | 3 pages
  • Un enterrement a ornans
    387 mots | 2 pages
  • G. courbet « les paysans de flagey revenant de la foire »
    720 mots | 3 pages
  • Jen pierre et le septe nain
    367 mots | 2 pages