Lait de vache

Pages: 5 (1078 mots) Publié le: 22 février 2013
LE RIZ (ouais ouais ouais !)

La découverte :
L'Homme a commencé à cultiver le riz il y a près de 10 000 ans lors de la révolution néolithique. Il se développe d'abord en Chine puis dans le reste du monde. Oryza rufipogon (type de riz), dont est dérivé le riz cultivé, existe depuis moins de 680 000 ans.
Le riz était connu des anciens Grecs depuis les expéditions d'Alexandre le Grand enPerse.
Le riz est mentionné dès 1393 en France, dans le Mesnagier de Paris, mais c'est encore un produit d'importation. Ce sont les musulmans qui l'introduisent en Péninsule ibérique. En Italie, il apparaît en 1468. En France, des tentatives de cultures sont réalisées au xviie siècle, mais ce n'est que dans la seconde moitié du xxe siècle que cette culture se développe.
Exploitation :
Près de 2 000variétés de riz sont aujourd'hui cultivées. De plus, on peut distinguer plusieurs stades de transformation : -le riz complet à l'état brut, dit non décortiqué
-le riz cargo ou riz complet
-le riz blanc, dont il ne reste quasiment que les réserves amylacées (l'endosperme).
Généralement, 1kilogramme de riz complet, appelé "paddy" (terme venant du malais padi, qui désigne le riz sur pied dans la rizière) donne 750 g de riz "cargo" et 600 g de "riz blanc". Les difficultés liées à la culture du riz font que contrairement au blé, il est cultivé dans très peu de pays. Ainsi, près de 90 % de la production mondiale est fournie par l'Asie des moussons. À elles seules, les productionstotales additionnées de la Chine et de l'Inde dépassent la moitié de la production mondiale. Cela s'explique notamment par les exigences du riz en matière climatique.
En effet, les besoins de la plante en chaleur, en humidité et en lumière sont très spécifiques. Ce n'est que dans les régions tropicales et subtropicales que le riz peut être cultivé toute l'année. L'intensité lumineuse exigée limite saproduction aux zones se situant entre le 45e parallèle nord et le 35e parallèle Sud tandis que les conditions pédologiques requises s'avèrent plus souples, la plante étant relativement accommodante. La culture du riz requiert cependant une humidité importante : les besoins s'élèvent à au moins 100 mm d'eau par mois.
Le riz entraîne donc une forte consommation domestique en eau.
À tous cesobstacles climatiques s'ajoute la difficulté à récolter le riz. La récolte n'est pas partout automatisée (moissonneuses), ce qui nécessite une main d'œuvre humaine importante. Cet aspect des coûts en capital humain joue un rôle prépondérant dans la considération du riz comme une culture de pays pauvres.
La riziculture irriguée exige des surfaces planes, des canaux d'irrigation, des levées de terre.En zone montagneuse, ce type de culture est parfois pratiqué en terrasses. De plus, les plantules de riz sont en premier lieu obtenues sous pépinière avant d'être repiquées sous une lame d'eau dans un sol préalablement labouré. Sur le long terme, l'entretien pose aussi de sérieux problèmes car il exige sarclage et désherbage de la terre avant d'effectuer la récolte à la faucille obligatoire etdont les rendements s'avèrent faibles. Ce mécanisme est celui de la culture rizicole dite intensive car ayant les meilleurs rendements et permettant plusieurs récoltes par an (jusqu'à trois dans le delta du Mékong).
La riziculture inondée se pratique dans des zones naturellement inondées de façon périodique. Dans cette catégorie entrent deux types de culture, l'un à faible profondeur, etcomparable en moins contrôlé à la culture irriguée, l'autre à forte profondeur (parfois plus d'un mètre) où des variétés particulières de riz (dites « flottantes ») sont cultivées. Parfois, il existe des situations intermédiaires ou le niveau d'inondation est partiellement contrôlé8.
Il existe également une riziculture dite pluviale. Le riz n'est pas cultivé « les pieds dans l'eau » et ne requiert pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • cas lait de vache MARKETING
  • Diagnostic marketing Lait de vache
  • Estimez vous que les vache blanche vont du meilleur lait que les noirs ?
  • Rapport Etude VC Lait De Vache Region De Zinder VD
  • Vache
  • vache
  • Je suis une vache
  • Vache

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !