Le charisme

280 mots 2 pages
Le charisme est la qualité d'une personne qui séduit, influence, voire fascine les autres par ses discours, ses attitudes, son tempérament, ses actions. Un charisme puissant, c'est-à-dire fascinant, trouble et neutralise le jugement d'autrui ; c'est pourquoi on peut si aisément diriger, voire manipuler, les autres quand on a du charisme. Le terme, d'origine grecque, a d'abord été employé en théologie ; χαρισμα (kharisma) est une faveur (une grâce, un don) accordée par l'Esprit-Saint à un individu ou à un groupe. Il a été introduit en sociologie en 1912 par Ernst Troeltsch pour désigner la domination basée sur l’autorité de type charismatique au sein d’un groupe religieux minoritaire (notion de secte). D'après le sociologue Max Weber, le charisme est "la croyance en la qualité extraordinaire d'un personnage, qui est, pour ainsi dire, doué de forces ou de caractères surnaturels ou surhumains ou tout au moins en dehors de la vie quotidienne, inaccessible au commun des mortels ; ou encore qui est considéré comme envoyé par Dieu ou comme un exemple, et en conséquence considéré comme un « chef »." Une autorité « charismatique » est une façon de diriger les gens en prenant l'ascendant sur eux au moyen de son charisme. Concernant la capacité de certains à mener des groupes en jouant sur les aspects émotionnels, on parle de « leader charismatique » ou « chef charismatique » ou "leadership"... Par exemple, dans les années '90, le charisme d'un basketteur nommé Michael Jordan a eu des effets spectaculaires dans le milieu social et au public. Ainsi on ne manquera pas de se poser la question à savoir si le charisme est naturel ou acquis

en relation

  • Charisme
    263 mots | 2 pages
  • Le charisme
    1184 mots | 5 pages
  • Charisme
    827 mots | 4 pages
  • Charisme
    719 mots | 3 pages
  • le charisme
    259 mots | 2 pages
  • charisme
    2533 mots | 11 pages
  • Charisme
    1402 mots | 6 pages
  • Charisme
    11456 mots | 46 pages
  • Charisme
    5575 mots | 23 pages
  • Charisme evolution
    260 mots | 2 pages