Le classicisme

Pages: 6 (1320 mots) Publié le: 14 mai 2012
Le classicisme:


« Je considère le classicisme comme un harmonieux faisceau de vertus dont la première est la modestie. »

André Gide
Écrivain français
(1869-1951)
Présentation du mouvementlittéraire:

L'adjectif classique est ancien. Il désigne dans la Rome antique un "citoyen de première classe". Le français à retenu l'idée de qualité, d'excellence. Au XVIIe siècle, ce terme désigne les auteurs antiques, latins particulièrement, dignes d'être enseignés dans les écoles. Ce n'est en fait qu'au début du XIXe siècle que les premiers écrivains du Moi donnent à ce mot son sens moderne, enl'opposant au romantisme naissant.

Dans la littérature, le classicisme se définit par plusieurs caractéristiques.

Tout d’abord, ce que l’on appellera la pureté de la langue. Se basant sur les auteurs latins essentiellement, plusieurs théoriciens, dont Vaugelas, se sont efforcés de déterminer les critères linguistiques qui allaient donner sa pureté et sa clarté à l’écriture classique, soit lanorme du bon usage, une « façon de parler de la plus saine partie de la cour, conformément à la façon d’écrire de la plus saine partie des auteurs du temps » (Vaugelas).

Le lien étroit entre littérature et morale est un autre pôle important de l’écriture classique. La seule règle valable est de plaire, mais pour ce faire la doctrine impose un certain nombre de règles (qui seront exposées plusloin), et refuse certains artifices (pas de merveilleux invraisemblable, pas de confusion de style ou d’hyperboles).

Une des idées centrale de cette littérature est celle de la grâce : la beauté se trouve dans le mouvement, ce qui entraîne une part d’irrégularités et de surprises. Etroitement associé à cette idée de grâce se trouve le naturel : si les efforts nécessaires à l’acquisition d’un bonstyle ne sont pas niés, ce dernier doit paraître jaillir de lui-même.

Enfin, un dernier point important réside dans la notion de sublime (considéré comme l’expression exceptionnelle des grandes âmes), qui dissocie l’efficacité du discours et l’application mécanique de règles et de niveau de style.

Le besoin général de codifier et normaliser

Le XVIe siècle et les précieux avaientcherché à enrichir leur vocabulaire. A La fin du XVIIe siècle on va maintenant chercher à établir la liste officielle des mots. Le premier dictionnaire paraît en 1694, accompagné d'un précis grammatical. La langue française est ainsi normalisée. En littérature, on s'attache à différencier les genres : farce, comédie, drame, tragédie ; roman et nouvelle.

Le culte des anciens

Pendant leMoyen Âge et surtout à la renaissance, on n'a cessé d'admirer le génie des anciens. Les écrivains classiques, à leur tour, les imitent car ils pensent que les grands auteurs de l'antiquité avaient atteint la perfection, prouvé selon eux par la durée de leur renommée. Molière a ainsi imité Plaute, Racine Sénèque ou Euripide, La Fontaine le fabuliste grec Ésope, Boileau dans son Art Poétique laPoétique d'Aristote...

L'idéal classique

Souci de perfection, d'où le respect de la vraisemblance et des bienséances ; souci d'éternel, d'universel, c'est la raison pour laquelle les écrivains de cette période privilégient la description d'un type humain plutôt que d'un individu. Certains auteurs classiques réprouvent la préciosité (par exemple, Molière dans Les Précieuses ridicules.)L'idéal humain est l'honnête homme : il fait preuve de retenue, est ouvert, curieux, savant sans être pédant, agréable, poli, raffiné. En un mot, il doit plaire, tant par son physique, que par son discours.

Finalités de l'esthétique classique

Le but primordial est de Plaire et d'instruire. L'art doit provoquer la réflexion par le biais d'une forte réaction émotionnelle (rires, pleurs,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme
  • Classicisme
  • Le classicisme
  • Le classicisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !