le cours de droit civil

5573 mots 23 pages
Juridiquement, la famille est constituée par l’ensemble des personnes unies en droit par la filiation, la parenté ou l’alliance.
Le groupe familial est un groupe d’individus mais ce groupe n’est pas une personne morale et il n’a pas la personnalité juridique.
Quand on parle de famille, nous pouvons parler de toutes les personnes descendant d’une autorité commune et unies par un lien de parenté. Par exemple, toutes les personnes descendant de notre grand-père (mère, sœur de la mère, enfants de la sœur de la mère…) soient les collatéraux (frères et sœurs, cousins même éloignés). C’est ce que l’on appelle la famille au sens large. Mais on entend également la famille au sens étroit ou la petite famille : cette famille exclue les cousins et même les ascendants (grands-parents). Cette famille se limite aux époux et à leurs descendants (nos parents et nous). Autrement dit, ce sont les personnes qui constituent le foyer.
Le droit de la famille est une discipline majeure du droit civil car elle se fonde sur la famille qui est un pilier du droit civil et également un pilier sociologique parce qu’elle représente une structure cellulaire, élémentaire et fondamentale de la nation. Le droit de la famille est un droit fondé sur des préoccupations morales et des valeurs religieuses. D’ailleurs, le droit civil n’est un droit « civil », c’est-à-dire laïque, que depuis 1804. C’est aussi un droit qui est très sensible aux évolutions sociologiques : cela a commencé par la reconnaissance du PACS, puis du concubinage et du mariage pour tous. C’est un droit qui est également sensible aux innovations technologiques parce qu’aujourd’hui on reconnaît le transsexualisme, il y a eu des lois sur la bioéthique… C’est un droit très important mais également extrêmement peu appliqué. C’est un droit fantôme car on le découvre lorsqu’il y a des difficultés. Généralement, les justiciables ignorent les règles du droit de la famille, mais cela ne veut pas dire que les justiciables ne les appliquent

en relation

  • convention collective
    12852 mots | 52 pages
  • dissertation francais 2014
    647 mots | 3 pages
  • droit de la famille
    34112 mots | 137 pages
  • Tpe la famille
    7258 mots | 30 pages
  • Tpe : famille
    5277 mots | 22 pages
  • La famille a rome
    879 mots | 4 pages
  • Jean-Hughes Déchaux : sociologie de la famille
    1437 mots | 6 pages
  • Pas de titre
    822 mots | 4 pages
  • La notion de famille
    811 mots | 4 pages
  • Le mariage homosexuel
    322 mots | 2 pages
  • Droit
    12008 mots | 49 pages
  • Droit civil de la famille mariage divorce filiation
    13813 mots | 56 pages
  • L'importance de la famille
    456 mots | 2 pages
  • Cour de droit civil
    6788 mots | 28 pages
  • Cours de droit civil
    46755 mots | 188 pages