Le désir d'apprendre

Pages: 6 (1365 mots) Publié le: 11 janvier 2011
Le désir d'apprendreDepuis longtemps les philosophes, les psychologues et les pédagogues ont postulé que l’être humain, et singulièrement l’enfant, était habité d’un désir d’apprendre, désir en quelque sorte inné et spontané. De ce postulat, il en découlerait qu’apprendre est «naturel» et si des enfants apprennent mal ou n’apprennent pas c’est à cause de… ou c’est la faute à… Selon les périodes,selon les croyances, les causes et les fautes ont varié: ont été ainsi invoqués le déficit intellectuel, la nature mauvaise, le handicap socioculturel ou l’insuffisante qualité des maîtres, etc.Aujourd’hui, on est plus prudent, plus circonspect aussi, même si nous n’avons toujours pas une théorie générale et globale de l’apprentissage humain. L’aurons-nous un jour?Il nous faut donc continuer detabler sur le désir, et avant même de parler du désir d’apprendre, nous nous souviendrons que le désir est considéré comme une force, une aspiration, une tension, l’essence de l’homme pour persévérer dans son être. Sartre disait que le sens du désir est le projet d’être Dieu et un autre auteur écrira que l’aspiration au bonheur absolu s’appelle désir. En quelques mots on se trouve plongé dans l’undes plus grands mystères de la vie humaine, un mystère mis en mots, mais bien difficile à expliquer et à comprendre. Il n’est donc pas surprenant que lorsque les pédagogues cherchent des solutions pour surmonter les difficultés d’apprentissage de leurs élèves, et qu’ils s’emparent de la notion de désir, ils travaillent alors avec «un concept flou».Pour autant la réflexion collective a progressédans plusieurs directions. En particulier il ne faut pas oublier que si le désir est par essence attaché à l’individu, à la personne, de l’instant de la naissance à celui du dernier souffle, les formes et les objets du désir sont éminemment sociaux et notamment le désir d’apprendre. On ne peut en effet apprendre que les savoirs disponibles et requis. On ne peut apprendre que du soutien d’une sociétédans son organisation et ses visées. Ainsi, les sociétés occidentales savent aujourd’hui que la montée du chômage, les aléas de la vie professionnelle, l’incertitude des bénéfices que les apprentissages pouvaient procurer jadis, sont des facteurs lourds sur le sens de l’apprendre. Bien des enseignants savent que ces conditions sociales loin de stimuler le désir d’apprendre des élèves, notammentdes plus culturellement démunis, les privent au contraire de tout désir, condamnés qu’ils estiment être à rester des «nuls». Ainsi, si le pédagogue, l’éducateur, peut et doit mettre en œuvre tout ce qui est en son pouvoir pour susciter, soutenir, entretenir un ou le désir des élèves dont il a la responsabilité (obligation de moyens), il doit aussi tenir compte des changements sociaux qui l’obligentà être toujours plus inventif et adapté. Mais aucune éducation, aucune école n’a le pouvoir de transformer une situation économique et sociale donnée.
Le désir d’ignoranceLe désir d’apprendre peut donc d’un côté, buter contre le mur des structures sociales, mais il peut aussi buter sur un autre obstacle à s’en ruiner et à s’en détruire: le refus d’apprendre. Un très beau et tragique texte dépeintun refus tenace d’apprendre qui se revendique jusqu’à être un désir d’ignorance. Et lorsque l’institutrice, confrontée à une telle élève, demande secours à «son ancien professeur, le seul qui ait compris sa passion, qui l’ait aidée à devenir ce qu’elle est (…). Le vieil homme lui répond qu’on ne peut rien, rien, contre l’obstination d’un enfant. “On ne fait pas accéder au savoir les êtres malgréeux, mon petit. Cela ne serait pas du bonheur et apprendre est une joie, avant tout une joie…”».1C’est donc dans l’entre deux que se déploie l’effort du pédagogue comme le montrent nombre de récits de praticiens, d’innovateurs, de militants dont un très bel exemple est celui de Serge Boimare dans son livre «L’enfant et la peur d’apprendre».2 Il est écrit en 4e page de couverture: «…On s’aperçoit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Désir de grandir et plaisir d'apprendre
  • L'acte d'apprendre
  • L'envie d'apprendre
  • Liberté d'apprendre
  • Desir
  • Le desir
  • Le désir
  • Le désir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !