Le directoire

Pages: 6 (1455 mots) Publié le: 19 mars 2011
CONSTITUTION DE L’AN III

Les Thermidoriens ont définitivement abandonné la Constitution de l’an I pour rédiger celle de l’an III, du 22 août 1795. Ils veulent protéger les acquis de la Révolution, dont ils sont les premiers bénéficiaires, mais l’expérience de la Terreur les a rendus pessimistes sur la nature humaine. C’est pourquoi les principes de 1789, réaffirmés, n’ont plus l’éclat desidéaux de naguère. Il s’agit de contenir la démocratie, synonyme de dictature. Comme d’autres avant eux, mais forts de l’expérience d’un passé récent et sanglant, les Thermidoriens veulent « finir » la Révolution.
La nouvelle Déclaration comporte un deuxième volet, consacré aux devoirs de l’homme et du citoyen, qui prend la forme d’un catéchisme un peu ridicule : « Nul n’est bon citoyen, s’il n’estbon fils, bon père, bon frère, bon ami, bon époux » (art.4). L’individualisme optimiste de 1789 s’efface derrière un libéralisme froid. Il n’est plus question de secours publics, l’égalité redevient une simple égalité en droit, la propriété est de nouveau exaltée, le droit-devoir d’insurrection a disparu.
Le texte constitutionnel est long, complexe, rigide, empreint de méfiance. On se méfie dupeuple. La souveraineté réside dans l « universalité des citoyens » mais le suffrage est censitaire (5 millions d’électeurs au premier degré). On se méfie également du régime d’assemblée. Pour la première fois, le législatif est bicaméral. Le Conseil des Cinq-cents propose la loi, le Conseil des Anciens la vote. On recherche l’ordre et la stabilité, l’exécutif est réhabilité. Principe républicainoblige, cet exécutif est collégial. Le Directoire, composé de cinq membres nommés par les Conseils, dispose de prérogatives importantes (affaires étrangères, nomination des ministres et de nombreux fonctionnaires, pouvoir réglementaire). Le Directoire ne peut ni être démis, ni dissoudre les Conseils, mais les Cinq-cents peuvent le mettre en accusation. Aucun des organes ne doit dominer, mais aucunmécanisme juridique ne permet de résoudre un éventuel conflit politique entre eux.
Pour se maintenir en place et empêcher un retour en force des royalistes, un décret annexé à la Constitution précise que les deux tiers des législateurs devront être choisis parmi les conventionnels sortants. La Constitution et le « décret des deux tiers » sont adoptés par référendum, la première largement, le secondavec beaucoup plus de réticence, les deux moyennant une abstention énorme. L’opposition de droite profite du climat de réaction et de la montée des mécontentements. Les royalistes y côtoient des modérés. Elle prétexte le décret des deux tiers, qui lui ferme la voie légale de l’élection, pour fomenter une insurrection à Paris. Barras et deux généraux jacobins, Brune et Bonaparte, écrasent lesinsurgés le 13 vendémiaire (5 octobre 1795).
Les gouvernants de l’an III ont un programme ambitieux : réprimer les factions sans retomber dans la Terreur, restaurer l’économie, ramener la paix. Mais ils vont se trouver ballotés entre deux oppositions. L’une de droite, majoritaire en raison notamment du réveil religieux. L’autre néo-jacobine de plus en plus active et empêtrés dans des difficultésinsurmontables. Seuls les succès militaires permettront de retarder la chute du régime.

L’ETAT DU PAYS

Les caisses de l’Etat sont vides et la masse de papier-monnaie frôle les 40 milliards. L’assignat, qui n’a plus aucune valeur est abandonné en février 1796, remplacé par un « mandat territorial » qui perd en un mois 90% de sa valeur et sera à son tour abandonné en février 1797. La déflationsuccède à l’inflation. Le terrible hiver de 1796 n’a rien arrangé. La pénurie devient chronique. La misère populaire contraste plus que jamais avec la prospérité des nouveaux riches. Les manieurs d’argent tiennent le haut du pavé. C’est dans ce contexte qu’un révolté idéaliste, Gracchus Babeuf prône un communisme agraire (« l’égalité réelle ou la mort ») et forme avec d’anciens Jacobins une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le directoire
  • Directoire sa
  • le directoire
  • Directoire
  • Le directoire
  • Le directoire
  • Directoire bce
  • Ag directoire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !