Le discours de la méthode

Pages: 5 (1217 mots) Publié le: 29 mars 2011
Le discours de la méthode

Ce texte est extrait de l'oeuvre Le discours de la méthode publié en 1633 par René Descartes, philosophe, mathématicien et physicien français. Le thème visible est celui l'utilité de la science. Descartes veut nous démontrer que la science n'a pas qu'un intérêt spéculatif, elle a aussi un intérêt pratique. De plus la connaissance du monde et de ses lois doiventpermettre aux hommes de se rendre maîtres et possesseurs de la nature, afin de mieux conserver la santé et de développer par la suite la médecine.
On peut se demander alors en quoi la science peut servir à l'humanité, et comment celle-ci pourrait améliorer les conditions de vie de l'Homme.
Nous verrons en premier temps en quoi la science est un attribut des hommes, et comment ces dernierss'efforcent-ils d'apprendre. Puis, nous expliquerons par la suite pourquoi la pratique est nécessaire en science. Enfin nous aborderons le lien entre l'âme et le corps.

Premièrement, il serait pertinent de savoir pourquoi Descartes commence sa phrase par « sitôt ». Par définition, « sitôt »veut dire immédiatement et «  acquis » fait référence à ce qu'il a appris de nouveau. Autrement dit, dès qu'il aappris de nouvelles conceptions, il les a rencontrées dans des «  difficultés particulières », c'est-à-dire dans différents domaines. « elles diffèrent des principes » Ici, Descartes teste les notions qu’il a appris dans différents domaines et remarque ainsi qu’elles sont différentes des celles qu'il connait déjà. D’après lui, c’est donc en  commençant par apprendre « quelques notions générales » eten les mettant à la pratique qu’on en apprend de nouvelles. A travers ce texte on remarque que l'auteur donne une tout autre définition de la science. En effet celle-ci n'aurait plus qu'un intérêt théorique mais aussi un intérêt pratique, mais « pratique » signifie alors: « qui concerne l'action . Ce terme s'oppose donc dans le texte à « philosophie spéculative », en ce sens ce mot prend alors uneconnotation péjorative. Ce savant veut partager ses connaissances et s’en servir, mais la société et plus précisément les '' lois '' l'en empêchent. Il n'en fait donc en paraître que des extraits afin de na pas « pécher grandement contre la loi ». Les « quelques notions générales » qu'il a acquis sont nécessaires et utiles à la vie quotidienne. Ce qui est incompréhensible c’est que malgré leurl’importance, les lois les condamnent. En théorie, les lois ont pour but  d’interdire ce qui est néfastes pour la société et non pas ce qui pourraient améliorer les conditions de vie des hommes. Il est donc ici question de dysfonctionnement des lois. Descartes est donc méfiant notamment à cause d’un scandale qui a eût lieu en 1633. C’est l’histoire d’un physicien et astronome italien du XVIIème siècleayant affirmé que la Terre tournait autour du soleil et non l’inverse. C’est une affirmation qui lui coûta cher puisqu’il en fut condamné car ainsi, il mit en question les dogmes chrétiens.

Descartes réalise que la pratique pouvait le conduire à d'autres connaissances. Il serait donc inintéressant et peut utile d’en rester à la théorie, à la « philosophie spéculative ». Ce dernier a suivi unenseignement chez les Jésuites ce qui explique sa vision très péjorative des religieux qui enseignaient les sciences en fonction de la religion et donc de manière peu objective. Il tente de nous démontrer ici que les progrès de la science doivent nécessairement être dus à des implications pratiques. Avec certaines connaissances, on pourrait  améliorer les conditions de travail des artisans et parla même occasion, mieux les employer « à tous les usages auxquels ils sont propres ». En effet, plus haut, Descartes avait fait une énumération des éléments de la nature « feu, de l'eau […] et de tous les corps qui les environnent » Si l'homme prenait le temps de mieux connaître ces éléments, c’est à dire la nature,  il leur associait une utilisation adéquate. Le feu par exemple, a pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours de la methode
  • Discours de la méthode
  • Le discours de la méthode
  • Discours sur la méthode
  • Discours de la méthode
  • Discours de la methode
  • DISCOURS DE LA MÉTHODE
  • Discours de la méthode

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !