Le droit à la ville

Pages: 5 (2059 mots) Publié le: 13 novembre 2015
Fiche de lecture : Le droit à la ville, Henri LEFEBVRE.

1. Présentation de l’ouvrage

Henry LEFEBVRE (1901-1991): Grand sociologue, philosophe et géographe français du XXème siècle, sa renommée est aujourd’hui mondiale avec plus de 68 livres traduit dans le monde entier. Penseur d’une nouvelle modernité, il s’inscrit notamment dans la pensée marxiste tout en s’opposant au régime Stalinien. Al’aide d’auteurs comme Hegel, Marx, Lénine ou encore Nietzsche, il tente d’analyser des réalités philosophiques et sociologiques bien souvent oubliées. L’un de ses plus grands travaux porte également sur « la critique de la vie quotidienne » dont l’ouvrage Le droit à la ville en fait en partie l’analyse.
En géographie, ses études porteront davantage sur des problèmes liés à l’urbanisme et à la ville.En effet pour lui, la ville du XXème siècle ne répond pas aux besoins anthropologiques, l’industrialisation qui accompagne la consommation de masse à des effets néfastes sur la société car elle est trop accentuée sur la valeur d’échange.
Malgré une multitude de travaux, la pensée d’H.LEFEBVRE aura un certain mal à s’inscrire dans la pensée contemporaine et ses répercussions ne seront queminimisées. En effet son statut de « philosophe communiste » mal définit, l’empêchera d’avoir une pleine reconnaissance face aux institutions.

Pour sa 3ème édition l’ouvrage « Le droit à la ville » sera publié par l’éditeur « Economica » dans la collection « Anthropos » en 2009.

Pourquoi « Le droit à la ville » ?
Par ce titre, H.LEFEBVRE entend montrer à la société que la ville est avant tout un biencommun, un bien qui doit répondre aux besoins anthropologiques en se destituant de tout rapport de classes. En utilisant la notion de « droit à la ville » il veut notamment faire opposition au « droit à la nature » qui selon lui n’est qu’une valeur d’échange qui se vend et s’achète par le biais des loisirs, ce dernier est alors réservé qu’à une catégorie de la population et perd tout sens d’œuvre.« Le droit à la ville » apparaît donc comme une exigence faisant front au « droit à la nature », en restituant le sens même de l’œuvre à la ville, à l’urbain. Enfin le terme de « droit » prend une nouvelle signification, en effet selon l’auteur seule la classe ouvrière peu rendre le sens d’œuvre à la ville par le biais de l’art, car comme la ville moderne celle-ci n’est autre que le produit del’industrialisation. H.LEFEBVRE fait alors un rapprochement entre la lutte qu’entreprit cette classe pour la reconnaissance de ses droits, et la lutte qu’elle doit entreprendre pour la réalisation de cette œuvre qui doit être juste et équitable.

2. Thème et positionnement de l’ouvrage

Propos général : Le projet de l’ouvrage tient dans une citation : «Il s’agit d’abord de défaire les stratégies et lesidéologies dominantes dans la société actuelle» p103, et ce pour rendre la ville accessible à tous notamment à la classe ouvrière.
A travers cet ouvrage, H. LEFEBVRE prend pour point de départ le processus d’industrialisation qui d’après lui est le moteur de tout processus de transformations de nos sociétés. Ces processus, notamment celui d’urbanisation, tendent à modifier les villes, mais commesouligné à de nombreuses reprises, l’industrialisation engendre l’éclatement des villes traditionnelles car le double processus industrialisation/urbanisation se traduit par un double mouvement implosion/explosion, et ce au mépris de la classe ouvrière.
Tout au long de l’ouvrage, l’auteur insiste sur la distinction entre la ville qui est avant tout une réalité présente qui s’inscrit entre autre sur leplan architecturale, et l’urbain qui est avant tout une réalité sociale constitué de rapports sociaux fondés sur la pensée. La crise que connaît la ville à cette époque est due principalement aux rapports conflictuels des classes sociales avec une domination omniprésente de la bourgeoisie/aristocratie et la soumission du prolétariat. L’urbain qui construit la ville est alors instable et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • David harvey le capitalisme contre le droit à la ville
  • De la ville rocade à la ville durable
  • La ville a l'épreuve des sens
  • passage de la ville à l'urbain
  • vivre en ville a la compagne
  • vie en ville ou a la campagne
  • La ville à l’ère industrielle
  • Vivre en ville ou à la campagne?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !