Le droit et la morale

1586 mots 7 pages
Le droit et la morale

Introduction :

On admet communément que le droit s’apparente à la morale. Mais n’est-ce pas erroné d’avoir une telle pensée ?
En effet, le droit est défini comme étant l’ensemble des règles qui régissent les rapports sociaux entre les Hommes. C’est un phénomène social. En revanche la règle de morale est une règle de conduite sans pour autant être une règle de droit. Cependant, leur différence de nature n’empêche pas la règle de droit et la règle morale d’entretenir des relations. Enfin, on peut noter que Celse, juriste du VIème siècle, a défini dans le recueil du Digeste le droit comme étant l’art du bon et du juste. Le droit rejoindrait ainsi les finalités de la morale.
A partir de ces deux définitions on peut donc légitimement se poser une question. La morale a-t-elle réellement une valeur juridique ?
Nous nous attacherons à répondre à cette problématique en deux parties. Tout d’abord, nous étudierons le caractère non juridique de la règle de droit (I), puis nous démontrerons la réception de la règle morale par le droit (II).

I- Le caractère non juridique de la règle morale

Après avoir montré la nature non juridique de la règle de droit (A), nous nous attacherons à exprimer le rejet de la règle morale par la règle de droit (B).

A) La nature non juridique de la règle morale

La règle morale se distingue de la règle juridique en plusieurs points : sa source, sa finalité et son fonctionnement.

La première différence entre les deux règles se situe au niveau de la source. En effet, la règle morale est dictée et imposée par les consciences individuelles. Cela signifie que la règle morale trouve sa source en l’Homme. Cela est contraire à la règle juridique en cela que la règle juridique est extérieure à l’être humain. En effet, celle- ci est édictée par une autorité publique habilitée à cet effet.

La deuxième différence est la finalité de ces deux règles. La règle morale tend au perfectionnement de l’Homme : sa

en relation

  • Droit et morale
    1512 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1565 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1026 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1360 mots | 6 pages
  • Droit et morale
    1172 mots | 5 pages
  • Droit et morale
    1257 mots | 6 pages
  • Le droit et la morale
    777 mots | 4 pages
  • Droit et morale
    1155 mots | 5 pages
  • Droit et moral
    1030 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    680 mots | 3 pages