Dissertation le droit et la morale

1876 mots 8 pages
Le droit et la morale

« Qui dit morale, dit plutôt obligation du fort intérieur ; qui dit droit, dit obligation du fort extérieur » René Demogue. Cette citation montre bien l’opposition entre la morale et le droit.
De nos jours, on dit que le droit, dans son sens objectif, désigne un ensemble de règles impersonnelles, en vigueur, visant à organiser la conduite de l’homme en société. C’est ce qu’on appelle également l’ordonnancement juridique. De plus, il peut être défini comme un droit subjectif, c’est-à-dire que c’est l’ensemble des prérogatives individuelles, dont les individus peuvent en prévaloir, en tant que sujet de droit, pour notamment agir en justice.
La morale est un perfectionnement intérieur de l’homme. On peut retrouver une partie de la définition de la morale, dans le sens où René Demogue dit que la morale est une « obligation du fort intérieur ». De plus, selon Kant, la morale est autonome puisqu’elle est la loi que l’on se donne à soi-même.
On peut donc voir une opposition entre le terme de « droit » et celui de « morale ». En effet, lorsque le droit vise le maintien de la société, la morale, elle, vise à perfectionner le fort intérieur de l’homme. Néanmoins, ils peuvent tout de même cohabiter, puisque certains auteurs pensent que le droit est intégré par la morale.
L’intérêt du sujet donné est de déterminer les différences entre chaque terme, telles que leurs actions ou même leurs caractéristiques, afin de comprendre quelles relations ces deux termes peuvent avoir en pratique.
En prenant en compte les disparités et les similitudes du droit et de la morale, quel lien existe-t-il entre ces deux notions ?
Bien que le droit et la morale soient différents (I), ces deux termes ont tout de même une interdépendance, ayant pour but de ne pas s’empêcher l’un l’autre d’accomplir ses objectifs (II).
I) Une opposition entre le droit et la morale
L’idée de la séparation entre le droit et la morale trouve des arguments dans les différents domaines (A) et

en relation

  • Dissertation droit et morale
    591 mots | 3 pages
  • Dissertation droit et morale
    1901 mots | 8 pages
  • Dissertation sur la morale et le droit
    2305 mots | 10 pages
  • Dissertation Droit et morale
    1421 mots | 6 pages
  • Dissertation droit et morale
    2233 mots | 9 pages
  • Dissertation droit et morale
    941 mots | 4 pages
  • Dissertation droit et morale
    1547 mots | 7 pages
  • Dissertation droit et morale
    1191 mots | 5 pages
  • Plan pour la dissertation droit et morale
    469 mots | 2 pages
  • Dissertation la règle de droit et la morale.
    1985 mots | 8 pages