Le droit et la morale

1938 mots 8 pages
Dissertation « Le Droit et la Morale »

Selon Raymond Carré de Malberg, juriste positiviste français, le juriste ne considère que le Droit en réfléchissant d'une problématique juridique. Il est donc un « homme de loi ».
Mais ne faut-il pas envisager les circonstances sociales ou ethniques d'un problème en prenant appui sur les valeures morales ?

La relation entre Droit et morale est une problématique qui se pose depuis des siècles.
S'il existe un rapport entre les deux conceptions, il est nécessaire de le caractériser. Recherchant dans la littérature, nous pouvons trouver des approches qui parlent d'une ressemblance des deux ou autres qui constatent une unanimité absolue.
Afin de dégager le problème, nous considérons les deux avis de l'existence ou de l'absence d'un rapport entre le Droit et la morale.
Comme le Droit et la morale sont des notions tellement vastes, il convient de ne s’intéresser qu’aux éléments pertinents en les comparant.

Pour aborder ce thème, nous verrons dans la première partie les convergences des deux concepts. Après avoir définies les deux notions, nous passerons à la ressemblance du Droit et de la morale en traitant trois points de vue différents.
Dans la deuxième partie, nous nous penchons sur les divergences des deux conceptions en montrant non seulement l'idée générale de la séparation du Droit et de la morale, mais encore l'approche du positivisme juridique à cette problématique.

I. Les Convergences

A Définition des notions

Le Droit est l'ensemble des règles juridiques réglementant la vie en société. La règle de droit possède trois caractères différentes. Premièrement, elle est générale face à son contenu et les personnes qu'elle concerne. Deuxièmement, elle a un caractère abstrait, c'est-à-dire, il faut qu'elle puisse s'appliquer à n'importe quelle situation, même si celle-ci n'est pas encore réelle. Troisièmement, la règle de droit est obligatoire, donc applicable à tout le monde.

En revanche, la

en relation

  • Droit et morale
    1512 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1565 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1026 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1360 mots | 6 pages
  • Droit et morale
    1172 mots | 5 pages
  • Le droit et la morale
    1586 mots | 7 pages
  • Droit et morale
    1257 mots | 6 pages
  • Le droit et la morale
    777 mots | 4 pages
  • Droit et morale
    1155 mots | 5 pages
  • Droit et moral
    1030 mots | 5 pages