Le grand meaulnes

1071 mots 5 pages
1- Un "Classique" est un texte - qui peut-être récent -, qui ne nous livre jamais toutes ses clefs et que l'on peut relire insatiablement sans jamais y trouver la même chose. C'est toute la différence entre la profondeur d'un roman de Balzac et un article de journal. Il y a chez Balzac une espèce d'agencement d'images, de propos philosophiques, de musique qui résonnent et emmènent ailleurs. On peut y trouver une infinité de réponses. Un "Classique" est également un livre qui nous lit davantage que nous ne le lisons nous-mêmes. On se découvre à travers lui. C'est pour cela que je ne comprends pas le désamour des gens pour les Classiques. Ils ne doivent pas se rendre compte que le Classique est accueillant par son universalité. Il vous tend un miroir dans lequel vous pouvez vous regarder et vous analyser. Le processus d'identification est essentiel. Un grand livre va parler au lecteur en s'inscrivant dans l'indispensable dimension de l'universalité. Sources : Interview de Cécile LADJALI

2- J'ai choisis le Grand Meaulnes d'Alain Fournier. Il m'a été conseillé par mon père et ma soeur qui l'ont lu à mon âge et qu'ils l'ont beaucoup apprécié .

3- Alain Fournier de vrai nom, Henri Alban Fournier né le 3 octobre 1886 et mort le 22 septembre 1914, il était un écrivain français mort à l'âge de vingt-sept ans après avoir écrit un unique roman, le Grand Meaulnes.Il est né le 3 octobre 1886 à La Chapelle-d'Angillon dans le Cher et a passé son enfance en Sologne et en Bas-Berry où ses parents étaient instituteurs. Il poursuivit des études secondaires au lycée Lakanal, à Sceaux près de Paris, où il prépara sans succès le concours d'entrée à l'École normale supérieure mais se lia d'amitié avec Jacques Rivière qui épousa sa jeune sœur, Isabelle, en 1909.C'est en juin 1905, au cours d'une brève promenade sur les quais de la Seine, qu'il rencontra Yvonne de Quiévrecourt, qui fut le premier grand amour de sa vie, et dont il s'inspira pour composer le personnage d'Yvonne de

en relation

  • Le grand meaulnes
    1928 mots | 8 pages
  • Le grand meaulnes
    2761 mots | 12 pages
  • Le grand meaulnes
    2074 mots | 9 pages
  • Le grand meaulnes
    911 mots | 4 pages
  • Le-grand-meaulnes
    66412 mots | 266 pages
  • Le grand meaulnes
    405 mots | 2 pages
  • Le grand meaulnes
    264 mots | 2 pages
  • Le grand meaulnes
    826 mots | 4 pages
  • Le grand meaulnes
    2988 mots | 12 pages
  • Le grand meaulnes
    1277 mots | 6 pages