Le juge arbitre, l'hospitalier et le solitaire

Pages: 7 (1543 mots) Publié le: 25 mai 2013
COMMENTAIRE LITTERAIRE SUR « Le Juge-arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire », fable 29, du livre douzième des Fables.

Au XVIIème siècle, le mouvement baroque en opposition au mouvement classique s’appuie sur l’idéal esthétique et la quête de l’équilibre. Louis XIV se veut être protecteur des artistes qui eux se doivent d’être Jean de la Fontaine est un fabuliste classique surtout connu pourson livre premier des Fables adressé aux enfants mettant en scène des animaux aux traits et personnalités humaines et visant à donner une leçon tout en incitant le rire. Néanmoins, la Fontaine a aussi écrit d’autres fables moins célèbres, plus complexes, plus diversifiés et plus sombres. « Le Juge-arbitre, l’Hospitalier et le Solitaire » est la dernière fable du dernier livre de Jean de laFontaine. Elle illustre la maturité que son âge et son expérience lui a donnée au cours de sa vie.
Nous chercherons à savoir en quoi cet apologue représente la conclusion à son œuvre et le message de sagesse qu’il veut transmettre.
Pour cela, nous étudierons d’abord les deux échecs du Juge-Arbitre et de l’Hospitaliers ; puis la leçon de sagesse donnée par le Solitaire, mais aussi par La Fontainelui-même.

En cherchant à trouver la félicité éternelle par une attitude de dévouement, le Juge-arbitre et l’Hospitalier font face à leur échec.
Cet apologue annonce l’histoire de trois Saints qui tendent à un même but ; trouver le salut de leur âme. Néanmoins dans le premier vers « trois Saints, également jaloux de leur salut » il y a une certaine opposition entre le nom « saints » et l’adjectif« jaloux »car un saint est quelqu’un de pur, de conforme à la piété et qui donc n’exprime pas de jalousie, car l’envie est un pêché capital. Ces trois saints veulent obtenir le salut par des chemins différents comme on le voit dans le vers 4 « Tous chemins vont à Rome » signifiant qu’il existe plusieurs manière d’atteindre son but. Avant. De plus les groupes nominaux de même structure et même sens« des routes diverses »v3, »des sentiers différents »v5 accentue cette citation. Mais la sagesse, la véritable sainteté se trouve par un seul chemin, d’ailleurs dans le vers 5 « crurent pouvoir choisir des chemins différents » décrit bien par le verbe croire qu’un seul chemin mène au salut.
Le premier saint (v6 à 14) choisit de devenir juge-arbitre, de statuer le bien et le mal et de rendrejustice. Par respect pour la religion qui était à l’époque très respectée et importante, il devint juge pour bannir les péchés. Il passa plus de la moitié de sa vie à exercer ce métier qui le fatigua plus qu’autre chose « le conciliateur crut qu’il viendrait à bout » v13. Au vers 14, le nom « envie » qui exprime le chagrin et la haine qu’on éprouve du bonheur, montre que la fable fait part del’épicurisme de la sagesse. Cet homme se rend compte que son objectif n’est pas atteint et qu’il n’a pas eu la félicité éternelle. Le second (v16 à 22) est devenu hospitalier, un religieux qui guérit les malades et les pauvres. La Fontaine dans son propos « je le loue » v16, vante son mérite, ce métier n’étant pas facile. Le vers 18 « les malades d’alors, étant tels que les nôtres » désigne le fait que lesmalades. Le chemin qu’il prit ne fut pas très conséquent, il ne trouva pas son bonheur « chagrin »v20.
Ces deux hommes se rendent compte que les chemins qu’ils ont empruntés sont les mauvais pour atteindre leur but. Ils gémissent face à leurs situations avec les répétitions de plainte « se plaignant sans cesse » v20, « ces plaintes »v23, « plainte »v31. D’autres parts, l’emploie de la négationdes vers 25 à 27 « aucun n’était content », « à nul des deux ne convenait », « jamais », marquent bien leur échec par le fait qu’aucun des deux ne se sentent à leur place dans leur métier. Le juge annoncé dans le vers 27, n’est pas le juge-arbitre mais il serait à penser que ça soit Dieu lui-même. La balance, symbole de justice fait référence à l’idée d’équilibre et de mesure, pourtant dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le tribunal des conflits est il un juge ou un arbitre
  • Arbitres
  • arbitre
  • Arbitre
  • Arbitres
  • Le juge
  • Juge
  • Libre arbitre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !