Le lait de la mort, marguerite yourcenar

Pages: 10 (2450 mots) Publié le: 20 mars 2013
Introduction
Le nom de la légende de laquelle se tire MY est : « La forteresse de Scutari », où les faits sont les même à part le choix du monument à édifier. En effet dans l’original, ce n’est pas une tour mais une ville.  Le fait de devoir sacrifier quelqu’un pour la réalisation de la construction est un autre mythe extrêmement répandu. On a retrouvé l’explication de cet acte, notamment grâceà La légende de Maître Manole qui en explique les raisons. L’idée en gros se résumant au fait qu’une vie ne peut naître qu’à partir d’une autre vie qu’on sacrifie

Résumé
Le lait de la mort est une nouvelle contenant un récit enchâssé. En effet le récit commence avec deux hommes qui discutent tandis que l’un demande à l’autre une histoire quelque peu surnaturelle afin d’oublier la guerre quise prépare. Son ami lui raconte alors l’histoire de trois frères qui construisent une tour. Mais cette dernière se détruit à chaque fois qu’elle est complète.
        Une légende à cette époque disait que la création ne pouvait réussir qu’en l’échange d’un sacrifice. Les frères décidèrent alors d’enfermer l’une de leurs trois épouses, plus précisément celle qui leur apporterait à manger lelendemain.
        L’aîné qui est heureux de cette décision car il n’aimait plus sa femme, se trahit en parlant de ses plans en dormant, sa femme fit donc attention à ne pas y aller elle. Le deuxième frère, plutôt intelligent, menace sa femme de mort si elle ose ne pas laver pendant toute la journée ses habits et le dernier des frères, honnête ne dit rien du tout à sa femme. Celle-ci va donc leuramener à manger.

Cependant, elle demande a ce qu’on ne mette pas de briques devant ses seins pour pouvoir continuer a allaiter son fils, afin qu’il puisse survivre. Elle a donc pu continuer à allaiter son enfant pendant 2 ans jusqu'à ce que celui-ci soit sevré.

Focalisation
On remarque dès le début que cette nouvelle est un récit enchâssé. On commence par une focalisation externe tandis queles deux premiers personnages parlent puis lorsque la légende commence, on passe à une focalisation zéro, on le remarque notamment car l’on connaît tout des sentiments et des actions des trois frères ainsi que de leurs femmes : «  il lui était facile de parler ainsi car il détestait sa femme en secret (…) elle se demandait en quoi elle avait pu déplaire à son seigneur ». Lorsque les deux frèresaînés comment à emmurer la plus jeune de leurs belle-soeurs, on passe à une focalisation externe. En effet, on sait ce que pense la jeune femme uniquement grâce à ce qu’elle dit. Puis on repasse à une focalisation zéro depuis « ils firent comme elle avait dit… » Jusqu’à la fin de la légende. Et finalement quant on revient dans le récit de départ, on repasse dans la focalisation externe.Personnages
Les deux premiers personnages que l’on retrouve sont Philip Mild, un jeune anglais et son vieil ami qui partage avec lui la cabine d’un bateau : Philip Boutrin, un ingénieur (ce qui explique la précision avec laquelle celui-ci racontera ensuite l’histoire). Ce dernier est plus réfléchi et est le premier à remettre en question les qualités d’une mère idéale. C’est lui qui raconte par la suitela légende.
        Dans cette légende on retrouve 6 personnages, tous ayant un lien avec les autres. Il y a donc 3 frères, très liés : «  nous avons besoin les uns des autres, et il n’est pas question pour le trèfle de sacrifier l’une de ses trois feuilles. » Puis il y a leur trois femmes dont la première et la dernière ressemblent beaucoup à leur maris tandis qu’elles sont entre ellesl’opposés. En effet la femme du plus âgé est égoïste tout comme lui mais est aussi quelque de « pesant » comme dit dans le texte tandis que la femme du plus jeune, elle, est discrète et aimante. On retrouve dans ce dernier couple le sentiment d’amour le plus fort par-rapport aux autres, on remarque tout de suite à quel point ils sont proches, il y a entre eux une espèce de compréhension tacite qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Yourcenar le lait de la mort
  • La mort et son usage dans le roman "le coup de grace" de marguerite yourcenar
  • Marguerite yourcenar
  • Marguerite yourcenar
  • Marguerite yourcenar
  • Marguerite yourcenar
  • Marguerite yourcenar
  • 28 yourcenar marguerite 1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !