Le langage (philosophie)

1605 mots 7 pages
Plan détaillé de la dissertation

Sujet : Le langage ne sert-il qu’à communiquer ?

1) Le langage, un moyen de communiquer

a) Les différentes façons de communiquer grâce au langage.
b) Cette communication par le langage permet de se mettre d’accord.

2) Le langage, un moyen d’agir

a) Le langage performatif.
b) Parler nous permet d’agir sur autrui.

3) Le langage, un moyen de traduire notre pensée

a) Nous pensons avec des mots
b) Le langage peut nous trahir

Sujet : Le langage ne sert-il qu’à communiquer ?

Dans l’opinon courante, nous estimons que le langage sert tout simplement à communiquer. Nous en faisons d’ailleurs l’expérience tous les jours en s’exclamant : ‘’Je me sens pas bien aujourd’hui’’ ou ‘’J’adore ton Jean’’. Il est donc clair que le langage a un but social qui repose sur le besoin de communication. Cependant le langage est un phénomène un petit peu plus complexe : c’est un outil dont chacun use à la mesure de ses capacités et de la maitrise qu’il en a. Il s’agit donc d’un instrument d’expression et de communication qui repose sur un système de signes qu’ils soient vocaux (sons), graphiques (lettres) ou naturels (gestes). Il conviendrait donc de se poser quelques questions suivantes : Comment et dans quelle mesure le langage serait-il un moyen de communication ? Le langage ne serait-il pas aussi une forme d’action ? Ne serait-il pas tout simplement un moyen de traduire notre pensée ? C’est donc ce à quoi nous allons tenter de répondre dans ce qui suit …

Nous savons tous que l’homme est capable de communiquer grâce au langage. D’ailleurs, les animaux le peuvent aussi et ils ont pour cette communication plusieurs moyens qui leurs sont propres. Les abeilles, par exemple, communiquent et s’échangent des informations non pas par la parole mais pas une sorte de danse spécifique. Ceci est donc aussi considéré comme un langage, qui lui, est propre aux

en relation

  • La philosophie du langage
    3405 mots | 14 pages
  • Philosophie du langage
    1378 mots | 6 pages
  • Le langage de la philosophie
    3719 mots | 15 pages
  • Philosophie du langage.
    850 mots | 4 pages
  • Langage philosophie
    764 mots | 4 pages
  • Le langage-philosophie
    1964 mots | 8 pages
  • Le langage (philosophie)
    3340 mots | 14 pages
  • Langage philosophie
    941 mots | 4 pages
  • Le langage (philosophie)
    1547 mots | 7 pages
  • Philosophie : le langage
    10879 mots | 44 pages