Le langage trahit-il la pensée?

1272 mots 6 pages
Sujet : Le langage trahit-il la pensée ? On pense généralement que le langage est un outil de communication qui permet d’exprimer ce que l’on pense, et qui permet à ses destinataires de comprendre autrui. En effet, il semble évident que le langage correspond à l’extériorisation de nos pensées, car on le considère souvent comme un messager taché de rendre compte de ce que l’on ressent. Le langage peut donc être, a priori, fidèle à la pensée. Cependant, pouvons-nous réellement avoir confiance au langage ? Il se pourrait qu’il ne puisse pas retranscrire parfaitement ce que l’on pense et qu’il trahisse nos sensations. Il se pourrait que le langage soit imparfait et incapable de retransmettre correctement notre intériorité. Dans ce cas il ne correspondrait pas à ce messager de la pensée qu’il devrait être. Nous sommes donc amenés à nous demander si le langage est réellement fidèle. Le langage trahit-il la pensée ? On considère bien souvent le langage comme un outil de communication. Le langage est universel et permet aux hommes d’exprimer leurs ressentiments, il permet aux hommes de se comprendre et joue un rôle essentiel dans la vie en société. En effet, un homme comprend un autre par le langage qui semble être l’outil essentiel de la communication humaine. Il est vrai qu’il est difficile de s’imaginer une quelconque communication universelle qui ne soit pas le langage car les hommes ne pensent pas se comprendre s’il n’extériorise pas leurs idées. Le langage semble donc nécessaire pour vivre en communauté car il communique à autrui ce que l’on pense. Il suppose une langue qui est, elle, générale et qui permettrait donc aux hommes de s’organiser. Mais si le langage est utile et parait essentiel dans la vie en communauté, il se pourrait qu’il le soit aussi pour soi-même. En effet, il se pourrait que le langage soit nécessaire dans la prise de conscience de nos propres pensées. C’est ce qu’affirme Hegel, considérons que le langage est une étape essentielle

en relation

  • Le langage trahit il la pensée?
    1648 mots | 7 pages
  • LE LANGAGE TRAHIT IL LA PENSEE?
    2366 mots | 10 pages
  • le langage trahit il la pensée
    318 mots | 2 pages
  • le langage trahit-il la pensée ?
    439 mots | 2 pages
  • Le langage trahit la pensée ?
    1497 mots | 6 pages
  • Le langage trahit -il la pensée
    1407 mots | 6 pages
  • Corrige bac philo sur le langage
    1420 mots | 6 pages
  • Le langage est-il un instrument
    1022 mots | 5 pages
  • Dissertation Philo
    1032 mots | 5 pages
  • Le langageg trahit-il la pensée
    710 mots | 3 pages