Le langage trahit-il la pensée?

Pages: 6 (1272 mots) Publié le: 28 avril 2010
Sujet : Le langage trahit-il la pensée ?
On pense généralement que le langage est un outil de communication qui permet d’exprimer ce que l’on pense, et qui permet à ses destinataires de comprendre autrui. En effet, il semble évident que le langage correspond à l’extériorisation de nos pensées, car on le considère souvent comme un messager taché de rendre compte de ce que l’on ressent. Lelangage peut donc être, a priori, fidèle à la pensée.
Cependant, pouvons-nous réellement avoir confiance au langage ? Il se pourrait qu’il ne puisse pas retranscrire parfaitement ce que l’on pense et qu’il trahisse nos sensations. Il se pourrait que le langage soit imparfait et incapable de retransmettre correctement notre intériorité. Dans ce cas il ne correspondrait pas à ce messager de la penséequ’il devrait être.
Nous sommes donc amenés à nous demander si le langage est réellement fidèle. Le langage trahit-il la pensée ?
On considère bien souvent le langage comme un outil de communication. Le langage est universel et permet aux hommes d’exprimer leurs ressentiments, il permet aux hommes de se comprendre et joue un rôle essentiel dans la vie en société. En effet, un homme comprendun autre par le langage qui semble être l’outil essentiel de la communication humaine. Il est vrai qu’il est difficile de s’imaginer une quelconque communication universelle qui ne soit pas le langage car les hommes ne pensent pas se comprendre s’il n’extériorise pas leurs idées. Le langage semble donc nécessaire pour vivre en communauté car il communique à autrui ce que l’on pense. Il suppose unelangue qui est, elle, générale et qui permettrait donc aux hommes de s’organiser.
Mais si le langage est utile et parait essentiel dans la vie en communauté, il se pourrait qu’il le soit aussi pour soi-même. En effet, il se pourrait que le langage soit nécessaire dans la prise de conscience de nos propres pensées. C’est ce qu’affirme Hegel, considérons que le langage est une étape essentielledans la formation de nos pensées. Selon lui , les pensées ont besoin de prendre forme par le langage pour qu’on puisse les comprendre. Il faudrait extérioriser nos pensées et les marquées de la forme. Le langage serait donc bien plus qu’un messager, il permettrait aussi de pendre nous-mêmes conscience de nos propres pensées.
Par exemple lorsque je suis en train de manger un plat succulent encompagnie d’autres personnes et que je souhaite leur faire comprendre mon plaisir, je dois leur parler. Non seulement pour faire comprendre à autrui mon plaisir mais aussi pour prendre moi-même conscience de mon plaisir. Le langage parait donc être un messager de la pensée qui retranscrit parfaitement mes idées
Cependant, ne pouvons-nous pas faire objection à cette théorie ?
Il se pourrait quele langage ne soit pas aussi fiable qu’on le croit et qu’il ne retransmette pas aussi bien notre intériorité. Comme il est dit précédemment le langage est un outil de communication, nécessaire à la communication humaine. Cependant le langage ordinaire est composé de noms communs et peut paraitre pauvre pour décrire nos pensées. Car comment différencier toutes nos sensations, si différentes, vaparfois qualifier de la même façon en raison de la pauvreté du langage ordinaire. De plus, je ne semble finalement pas avoir besoin du langage pour ce que je pense puisque c’est en moi, je le ressens, je le conçois clairement. Par contre, lorsque j’essaye d’expliquer ce que je ressens, je rencontre plus de difficultés car je suis obligé de les associer à des mots du langage ordinaire.
Le langageparait donc trahir la pensée car il ne semble pas à la hauteur. Dans le Rire, Bergson oppose le langage ordinaire, qu’il considère comme du « prêt-à-penser », au langage artistique, qu’il considère comme du « sur-mesure ». Il considère le langage ordinaire trop pauvre pour pouvoir prétendre retranscrire la réalité perçue. Selon sa vision empiriste qu’il a du langage, il considère que le langage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le langage trahit-il la pensée ?
  • Le langage trahit la pensée ?
  • LE LANGAGE TRAHIT IL LA PENSEE?
  • Le langage trahit il la pensée?
  • Le langage trahit il la pensée
  • Le langage trahit
  • Le langageg trahit-il la pensée
  • Pensée sans langage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !