le levier

1452 mots 6 pages
La Règle
Vénérable Maître et vous tous mes sœurs et frères , en vos grades et qualités
Je voudrais avant de commencer ma première planche, dire combien pour moi cela a été difficile de me mettre au travail sur ce sujet, ou du moins de commencer à l’écrire.
Peut être la crainte d’être ridicule, de ne pas être à la hauteur ou de faire un hors sujet. Je vais, maintenant, en toute modestie essayer de dégrossir ma pierre brute.
Commençons par la règle. Cet élément basique, nous l’utilisons depuis notre tendre enfance sur les bancs de l’école. Je dois l’avouer, avec mes résultats scolaires, j’ai eu la chance de ne pas la recevoir sur les doigts.
Cet instrument, gradué ou non, n’est-il pas le premier que nous utilisons ?
Il est je pense la base de toute construction physique et symbolique car il est universel.
La règle sert à tracer des droites, mais associée au compas, elle permet de tracer toutes les figures géométriques. Elle est donc la référence pour établir une construction ou un plan. Elle permet également la vérification du travail accompli.
Dans le monde profane, la règle de par sa rectitude et sa droiture nous inspire l’honnêteté envers les autres, et dans l’éducation de nos enfants, elle leur trace le chemin à suivre.
De par sa rectitude, la règle symbolise la direction à prendre, celle de la droiture morale
Ne parle-t-on pas de règle de vie familiale ou de règle de vie en collectivité ou tout simplement de règle morale, de règle de droit ?
- La règle de droit s’impose d’abord pour faire régner la justice. Le besoin de justice est l’un des plus élémentaires et l’un des plus impérieux que nous ressentions. Il existe déjà chez l’enfant. Dès son plus jeune âge, l’enfant se révolte contre l’injustice, et ce sentiment demeure également puissant chez l’adulte : nous ne pouvons admettre un acte qui ne paraît se justifier que par la force de celui qui l’accomplit. Il y a contre cet acte une révolte de notre conscience, et ce n’est pas là seulement

en relation

  • Le levier
    795 mots | 4 pages
  • Levi
    2863 mots | 12 pages
  • Le levier
    364 mots | 2 pages
  • Les leviers
    430 mots | 2 pages
  • Levier
    412 mots | 2 pages
  • Levi
    77925 mots | 312 pages
  • Primo levi
    728 mots | 3 pages
  • Primo lévi
    427 mots | 2 pages
  • Primo levi
    3214 mots | 13 pages
  • Primo levi
    441 mots | 2 pages